Le Bistro des Gastronomes porte bien son nom

J’ai découvert le Bistro des Gastronomes il y a déjà quelques mois à la sortie du dernier Guide Michelin. Parti dans l’idée de tester au moins tous les nouveaux Bib Gourmand du célèbre guide, je tombe sur ce restaurant situé dans le 5ème arrondissement, rue du Cardinal Lemoine, à quelques pas de l’île Saint-Louis. Même si la Rive Gauche n’est pas forcément ma tasse de thé, je tente le coup, convaincu par le parcours du Chef Cédric Lefèvre passé chez Christian Constant et le Bistrot Volnay dont je vous avais déjà parlé.

Que je vous prévienne tout de suite, cet article mixe des photos de deux passages dans ce restaurant, l’un cet hiver, l’autre il y a seulement quelques jours. J’y suis allé d’ailleurs plus que ça mais pas toujours avec mon appareil photo, faut dire que ça fait un peu touriste…

Premières impressions :

Le Bistro des Gastronomes est bien situé, à l’écart de l’effervescence touristique du Marais et de l’île Saint Louis. La devanture est attrayante et le menu y est fièrement présenté sur un grand tableau noir. Le restaurant a été refait récemment et est vraiment très agréable. Oubliez les photos vieillissantes que l’on voit encore sur certains sites internet à la ramasse, Le Bistro des Gastronomes est flambant neuf, magnifique comptoir et mur de bouteilles de vin. Nous sommes accueillis chaleureusement et installés à l’une des tables près de l’entrée (Venez de bonne heure pour y avoir droit), vraiment idéale pour un dîner à deux. Sans attendre, on nous apporte du pain, du beurre retravaillé aux herbes et du saucisson finement coupé.

La Carte :

La Carte ici est nouvelle tous les jours. Le Chef adapte son menu au fil des saisons, de ses trouvailles et des préférences des clients. Le tarif est unique, 28 € pour entrée, plat, dessert pour le soir, un cadeau. Il existe également un menu dégustation à 38 € où le chef vous propose de petites portions des plats de la carte, idéal quand on a du mal à se décider, ce qui est souvent mon cas !

Comme je commence à bien connaître les lieux, il y a quelques plats que le chef semble garder au fil des mois comme le foie gras tour à tour poêlé au Bourbon ou mi-cuit accompagné de crème de pruneau à l’armagnac ou encore l’onglet de boeuf Angus poêlé. Cet hiver, vous trouviez par exemple un Risotto au Potiron et crème de Lard et une Blanquette de Veau traditionnelle.

Ce week-end, point de menu dégustation pour une fois (Trop de restaurants ces derniers jours…). Nous nous sommes décidés en entrée pour les Couteaux en persillade et les Langoustines fraîches rôties à la cive et au jus de citron. Ensuite en plat, Magret de canard rôti, pommes sautées et pleurotes ainsi que l’échine de porc fermier, pochée puis caramélisée, girolles clou et lard. Je note que pour un prix de 28 € sans aucun supplément, le chef fait vraiment un immense effort pour mettre à la carte des produits nobles : langoustines, daurade, foie gras, boeuf Angus, etc. Ce n’est pas le cas partout où Bistrot rime plutôt avec profits à gogo…

Du coté du vin, la diversité de la cave n’est pas celle d’un Bistro Volnay mais les vins sont bien choisis. Je regrette cependant de ne voir qu’un ou deux Bourgogne à la carte et surtout qu’un seul vin rouge au verre. En revanche, les tarifs sont véritablement raisonnables.

Ici on commande les desserts au début. C’est justifié car pour certains desserts, il y a vraiment du travail de cuisinier typiquement sur ceux que nous avons choisi à savoir le Mille Feuilles de fraises au chocolat blanc et les Mirabelles déglacées au muscat et crème légère au mascarpone.

Le Repas :

Je vous propose de rentrer tout de suite dans le vif du sujet avec un maximum de photos des merveilleux plats de ce restaurant.

Cette entrée de Couteaux en persillade est vraiment gourmande et savoureuse. Deux fois que je succombe à ses charmes et je compte bien y retourner avant qu’ils disparaissent de la carte.

Ici un Foie gras poêlé au Bourbon à tomber par terre tellement il fond dans la bouche.

Alors là, je vais manquer de superlatifs pour vous parler de ce plat. Cette Blanquette de Veau traditionnelle commandée sur un coup de tête m’a littéralement enchantée. J’ai cru retomber en enfance. Ce plat a sans doute été l’une de mes plus belles sensations dans un restaurant. J’espère vivement le retrouver cet hiver à la carte pour raviver ce souvenir déjà impérissable.

Même topo pour le Boeuf Angus. Pas toujours accompagné de la même façon à mes différents passages, vous pourrez toutefois compter sur une viande d’une qualité incroyable et d’une cuisson irréprochable. Je ne cesse de me demander comme le chef arrive à mettre tous ces si bons produits dans un menu à 28 €…

On continue avec le Magret de canard rôti, pommes sautées et pleurotes. On reste dans le même registre, de la viande sublime, des petits légumes parfaitement cuisinés, une sauce, des herbes. Mais que demander de plus ?

Petit détour par l’Assiette de fromages avant de les desserts car ceux-ci valent le déplacement. Vous avez vu ces parts ? Ici on ne plaisante pas. Pas de portions riquiqui avec supplément. Et la qualité est de nouveau au rendez-vous ! Je ne sais pas où le restaurant s’approvisionne mais il va falloir que je me renseigne.

Terminons par les desserts, Mirabelles déglacées au muscat et crème légère au mascarpone et un Mille Feuilles de fraises au chocolat blanc. Les fruits sont frais, la crème est onctueuse, la présentation est au rendez-vous. Voilà un chef qui ne relègue pas les desserts au second plan et qui prend des risques.

Bilan :

Faut il y aller ? Absolument malheureux ! Tu vois bien que j’ai sorti le grand jeu dans cet article pour te convaincre.

Avec qui ? En amoureux c’est le mieux. Venez tôt pour prendre les meilleures tables.

Y retourner ? Le plus possible. Je suis convaincu que vous ne serez jamais déçus. Attention, le restaurant a sa petite notoriété. De plus en plus, je dois réserver à l’avance pour ne pas me faire refouler.

La clientèle ? De tout. Cet été, j’y ai vu beaucoup de touristes qui avaient dû se faire rencarder.

C’est cher ? Le Bistro des Gastronomes réalise une véritable prouesse en proposant un tel repas, de tels produits et un vrai travail de cuisiner pour seulement 28 €. N’oubliez pas non plus le Menu Dégustation pour être sûr de ne pas manquer les spécialités du chef.

Et les toilettes sont propres ? Très propres, le restaurant a été refait récemment.

Informations :

Le Bistro des Gastronomes
10 Rue du Cardinal Lemoine – Paris 5ème
Tél : 01 43 54 62 40

Le Bistro des Gastronomes porte bien son nom Charlie birdy

Qualité du Repas
Qualité du Cadre
Qualité du Service
Rapport Qualité/Prix

Résumé : Le Bistro des Gastronomes a été pour moi une vraie découverte. Il rassemble tout ce que j’aime, des produits nobles et frais, une cuisine authentique et travaillée, un chef volontaire et audacieux, un service décontracté et agréable. Vous imaginez tout ça pour seulement 28 € ? Pour ma part, je ne me pose plus de questions, j’y cours autant que possible.

4.3




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *