Célébrez la plus longue nuit de l’année autour du monde

Entre le 20 et le 22 juin, le demi-axe terrestre se penche vers l’étoile principale de notre système : le Soleil. C’est le solstice d’été (dans l’hémisphère nord) et la lumière du jour ne semble jamais s’éteindre. Depuis des millénaires, ce fait, lié à la fertilité et à la joie, est célébré par des fêtes et des rituels dans les différentes cultures de la planète.

C’est aussi le moment idéal pour voyager car si notre monde est un bel endroit à découvrir, c’est d’autant plus quand les journées sont si longues et que les gens sont joyeux et fêtards.

Pour vous aider à choisir l’endroit idéal pour vivre les célébrations du solstice d’été dans l’hémisphère nord, Skyscanner vous propose les destinations suivantes :

1. le Mexique et le Guatemala

Au Mexique, la civilisation maya a laissé une marque indélébile qui a duré jusqu’à nos jours. Les Mayas n’ont pas construit leurs imposantes villes de pierre au hasard.

Cette civilisation avancée éleva les bâtiments de ses villes en parfaite harmonie avec les étoiles. Et c’est que les Mayas ont acquis leur connaissance et leur sagesse directement de l’observation de la nature, des étoiles et de leurs répétitions cycliques.

La mythique ville maya de Chichen Itza, dans la péninsule du Yucatan, en est un bon exemple. La disposition de ses pyramides est purement mathématique. Grâce à cela, pendant le coucher du soleil du jour le plus long de l’année, vous pourrez vous approcher de sa pyramide centrale – Le Château – et voir comment exactement un côté est baigné dans la belle lumière du coucher du soleil et l’autre est complètement submergé d’ombre. De plus, le jeu des lumières fait apparaître Kukulkan, une divinité maya représentée par un serpent à plumes.

Des milliers de personnes viennent ici chaque année pour voir ce spectacle et vivre les célébrations qui incluent d’anciennes traditions mayas.

Une autre option similaire est de se rendre au spectaculaire Tikal au Guatemala. Cette ville maya enfouie sous la jungle du Peten était la plus puissante de la région jusqu’à il y a environ 3 000 ans. Il absorbe l’énergie de la nature qui l’entoure dans la célébration du solstice d’été.

2. l’Islande

Dans la capitale islandaise, Reykjavik, se tient l’un des meilleurs festivals de musique électronique (avec quelques incursions dans le heavy) du monde : le Secret Solstice Festival.

En quelques années seulement – sa première édition a eu lieu en 2014 – il est devenu un incontournable pour les hordes de festivals à travers l’Europe. Apportez des lunettes de soleil, comme ce sera le cas pendant les 72 heures du festival. Vous pouvez également profiter de différentes expériences, comme le tunnel de lave, les piscines géothermiques et une excursion dans un glacier, vous voulez nous rejoindre ? Alors réservez votre place du 21 au 24 juin 2018.

3. Suède

Les pays nordiques d’Europe célèbrent le solstice d’été avec la passion de ceux qui vivent une grande partie de l’année dans l’obscurité et l’ombre. Normal.

En Suède, les célébrations du solstice d’été sont très importantes. La date varie, car le week-end du 19 au 24 juin est toujours choisi. Elle a été célébrée à l’origine le 24 juin, en commémoration de la naissance de saint Jean-Baptiste.

Les événements du week-end sont axés sur la tradition et le folklore suédois. Les gens se rassemblent pour danser les danses traditionnelles, profiter de la gastronomie suédoise (où le saumon mariné aux pommes de terre et à la crème prend la palme), écouter des fables et des légendes associées au solstice d’été et boire sans fin.

Une belle et romantique tradition suédoise ce week-end est de ramasser sept fleurs différentes et de les mettre sous votre oreiller. On dit que tu rêveras de l’amour de ta vie. Tu veux l’essayer ?

4. Royaume-Uni et Irlande

Le passé païen du Royaume-Uni et de l’Irlande a fait en sorte que les célébrations du solstice d’été étaient basées sur des rituels et des histoires dont les principaux acteurs étaient des licornes, des magiciens, des fées, des démons et autres créatures mystiques. L’arrivée du christianisme a mis fin à ces traditions, mais aujourd’hui elles sont ravivées dans certains endroits des deux territoires.

L’endroit mystique le plus visité au Royaume-Uni pour vivre la nuit la plus courte de l’année est Stonehenge. Ce lieu d’architecture néolithique reste un mystère pour les archéologues et les historiens. Des milliers de personnes arrivent pour assister à un lever de soleil dans lequel le soleil s’intègre parfaitement avec un cercle sur l’un des rochers.

En Irlande, cependant, les feux de joie sont allumés et les légendes sont racontées à côté d’eux.

5. Espagne

En Espagne, la célébration du solstice d’été s’articule clairement autour du feu.

Célèbres sont les feux de joie sur la plage en Galice et en Catalogne, tandis qu’Alicante accueille ses principales festivités, les Hogueras de San Juan, du 20 au 24 juin.

Dans les feux de joie d’Alicante, d’énormes monuments sont construits qui satiorisent les personnages de la vie sociale et politique nationale et internationale, et les brûlent dans la nuit du 24 juin. Les jours précédents, les défilés se déroulent en costumes régionaux, la cuisine locale est dégustée et la fête nocturne semble sans fin. Mais la plage est votre alliée pour vous reposer pendant la journée.

6. Russie et Ukraine

Des pays slaves comme la Russie et l’Ukraine célèbrent le solstice d’été avec une grande fête qui montre la joie de quitter le long et dur hiver.

Le plus grand festival en ce moment s’appelle Ivan Kupala et a lieu début juillet, quelques jours après le jour le plus long de l’année. Les spécialistes de la mythologie disent que l’origine de cette célébration se trouve dans les rituels païens liés à la fertilité.

Les traditions de l’eau, du feu et de l’amour se mélangent chez Ivan Kupala. Alors que la veille des vacances, il y a des batailles d’eau entre les enfants et les jeunes, le jour même, ils sautent des feux de joie près des rivières pendant que les jeunes femmes célibataires font des gerbes de fleurs qu’elles déposent dans les eaux. L’avenir de vos relations amoureuses dépendra du cours de la couronne en question.

Une autre tradition liée à cette dernière est que les jeunes seront chanceux en amour s’ils trouvent la fleur de fougère dans les forêts. Apparemment, il ne fleurit que pendant le solstice d’été. En réalité, cela s’est traduit par des femmes célibataires portant une gerbe de fleurs et allant dans la forêt pour être trouvées par des hommes.

7. Chine

En Chine, les forces masculines du yang et du ciel sont célébrées au solstice d’hiver, tandis que les forces féminines du yin et de la terre sont vénérées le jour le plus long de l’année.

Pour fêter ça, les femmes s’offrent des éventails colorés et des petites bouteilles aux parfums aromatiques. En outre, Shandong et Beijing mangent des nouilles parce qu’on pense qu’elles portent chance.

Si vous voulez assister à des courses de bateaux spectaculaires, rendez-vous au Dragon Boat Festival à Shaoxing. Ici, les concurrents rament dans des bateaux de 13 à 30 mètres de long (pouvant accueillir jusqu’à 80 rameurs), richement décorés de couleurs accrocheuses, et terminés dans une bouche de dragon ouverte. Avant le départ de la course, lors d’une cérémonie sacrée, les yeux du dragon sont peints pour donner vie au bateau. Le bateau qui retire le premier le drapeau à l’autre bout gagne.

C’est un grand spectacle, mais nous vous conseillons de prendre votre place rapidement car il y a des dizaines de milliers de spectateurs.

8. Grèce

Dans la Grèce antique, le solstice d’été était le jour le plus égalitaire de l’année.

Lors de la fête grecque de Kronia, la hiérarchie sociale a été totalement oubliée au profit d’une journée totalement festive où la morale était également mise en veilleuse. La célébration voulait commémorer et imiter l’âge d’or de Kronos, où personne n’avait à travailler pour gagner sa vie et où toute l’humanité était considérée comme égale.

Une autre façon de célébrer le solstice d’été en Grèce, qui a quelque 2 500 ans d’histoire, est d’escalader le mont Olympe pour voir le lever du soleil. Si vous devez le faire, n’oubliez pas de vous entraîner un peu plus tôt, car le pic s’élève à près de 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

9. Alaska, États-Unis

Comment célébrez-vous le solstice d’été si vous viviez à moins de 250 km du cercle polaire arctique et que la lumière du soleil était un bien rare toute l’année ? Eh bien, je suis presque sûr de tout donner comme s’il n’y avait pas de lendemain.

C’est ce que font les dizaines de milliers de personnes qui viennent à Fairbanks chaque année pour profiter du Midnight Sun Festival. Plus de 30 spectacles musicaux en direct et 150 stands avec un peu de tout, des camions de nourriture classiques aux ateliers qui vous apprennent à chercher de l’or dans les rivières. Mais ne vous laissez pas berner par le fait que nous sommes en juin et apportez des vêtements chauds, car parfois il y a encore de la neige sur le sol.

10. Autriche

En Autriche, on célèbre également la plus longue nuit de l’année en allumant de grands feux de joie. Cependant, à la différence des spectacles de plage en Espagne et au Portugal, ici l’effet est intensifié par le contraste avec les hautes et imposantes montagnes autrichiennes.

Les villages des vallées de la Wachau et de la Nibelungengau allument de grands feux de joie que l’on peut admirer de la meilleure façon possible en prenant un bateau et en descendant le Danube en buvant quelques bonnes bières autrichiennes.

Mes conseils et envies

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here