D.O. Campo de Borja (Aragon)

La région viticole de Campo de Borja tire son nom du petit village de Borja. Ses terres appartenaient, jusqu’au XIVe siècle, à la famille Borja, qui émigra avec le temps en Italie où elle prit le nom de famille Borgia. Rodrigo Borgia, membre de cette famille, devint Pape sous le nom d’Alexandre VI en 1492.

S’il est vrai que pendant des décennies, de nombreux vins aragonais ont été utilisés pour renforcer les vins plus faibles d’autres régions productrices, tant espagnoles qu’étrangers, aujourd’hui, il est également une réalité que le stéréotype du vin aragonais a radicalement changé en quelques années.

D’abord le Somontano au début des années 90 avec des cépages étrangers, mais maintenant d’autres régions viticoles, dont Campo de Borja, ont découvert les possibilités extraordinaires d’un de leurs cépages historiques : le Garnacha Tinta, un des cépages les plus hispaniques, où certains des vins de ce DO occupent déjà une place de choix dans le classement national et international, le DO Campo de Borja est considéré ” l’empire du Garnacha”.

L’aire de cette appellation d’origine est située dans le quadrant nord-est de l’Espagne, à l’ouest de la province de Saragosse, également dans la vallée de l’Èbre, à 60 km de la capitale, dans une zone de transition entre les montagnes du système ibérique et la vallée de l’Èbre, qui intègre actuellement les municipalités des 16 villages, avec une superficie de presque 8.000 ha de vignobles. Parmi les caves et les vins de cette A.O. nous soulignons :

Coto de Hayas Garnacha Centenaria de Bodegas Aragonesas

Le succès des vins de Bodegas Aragonesas n’est pas un hasard. La restructuration et dans de nombreux cas la conservation de leurs meilleurs vignobles leur permet d’obtenir, en plus de l’un des meilleurs garnachas du marché, les meilleurs moûts pour obtenir des vinifications de qualité contrastée.

Le cas de ce vin Coto de Hayas est un chêne qui a passé 4 mois en barrique qui est intense, avec un protagoniste clair de l’arôme fruité avec des notes grillées et épicées fournies par le vieillissement.

Prix : À partir de 15 €.

Borsao Tres Picos

En relativement peu de temps, Bodegas Borsao est passée de l’un des exemples d’immobilité du vin que certaines coopératives aragonaises ont apporté avec elles, à l’un des meilleurs exemples d’une entreprise avec une rénovation intelligente. Bien que Bodegas Borsao, fondée en 1958, soit toujours une coopérative de plus de 400 membres qui cultivent et contrôlent plus de 1500 hectares de vignes, les nouveaux vins apportent un souffle d’air frais et de modernité aux vins aragonais.

Votre vin Borsao Tres Picos est un vin en édition limitée composé à 100% de Garnacha provenant de vignobles de montagne de 35 à 60 ans. Il est élevé pendant 5 mois en barriques neuves de chêne français de Bordeaux. C’est un vin qui présente au nez une grande concentration d’arômes de fruits rouges mûrs avec des nuances florales, alors qu’en bouche c’est un vin riche et bien structuré, qui évoque des saveurs de mûre, de prune et des tons de cuir et de vanille, avec un tanin doux et soyeux.

Prix : À partir de 15 €.

Haut Moncayo

S’il est une nuance qui définit les vins de l’Alto Moncayo, c’est bien leur équilibre singulier sans perdre en intensité, avec des arômes fruités clairs, plein d’énergie et de personnalité. Cette cave est plongée dans un processus de croissance maîtrisée, sans perdre la philosophie d’une petite cave boutique de la plus haute qualité avec des vins d’une personnalité forte et marquée.

Ils sont très clairs sur le fait que les vins d’Alto Moncayo doivent avoir du style, de la personnalité, du caractère, ce “quelque chose” mystérieux et parfois subtil qui les rend si différents les uns des autres, donc ils ne font que trois vins. Parmi eux, l’Alto Moncayo, qui a atteint l’Olympe des vins espagnols lorsque son millésime 2007 a obtenu les 100 points Parker, devenant ainsi le premier et le seul vin de l’appellation à le faire. C’est un vin d’une remarquable complexité au nez, avec des arômes de fruits noirs, balsamiques, grillés, et une très bonne structure en bouche.

Prix : À partir de 33 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *