Nous avons atterri dans les terres du Yucatan. Le climat chaud et humide nous accueille à bras ouverts. J’aime porter des shorts et des tongs supplémentaires dans mon sac de cabine. Ces climats chauds, il faut savoir en profiter, dans mon cas, c’est un régal. Mérida a une plage et nous sommes sur le point de la découvrir.

La zone archéologique maya Dzibilchaltún

En quittant l’aéroport, nous nous dirigeons vers la plage en faisant deux arrêts. Le premier : la zone archéologique maya Dzibilchaltún. Le Temple des Sept Poupées, célèbre pour être un site optimal pour la contemplation des phénomènes de la Lune et du Soleil ; ce sont des ruines magiques ornées de son énigmatique cenote sacré Xlacah qui signifie “Vieille Ville” en Maya, avec plus de 40 mètres de profondeur. Emportez de préférence votre maillot de bain et profitez de ses eaux rafraîchissantes tout en étant entouré du bruit de la nature et d’un couple d’iguanes en train de prendre le soleil.

Deuxième étape : Visite de la réserve naturelle El Corchito. Les mangroves, les cenotes et les yeux d’eau cristalline sont atteints en bateau, entourés de poissons, de tortues et de ratons laveurs… Oui, pendant que vous vous reposez dans un hamac après une bonne baignade, un troupeau de ratons laveurs amicaux font leur apparition. Sans aucune restriction, ces animaux flirteurs acceptent votre compagnie et votre nourriture. La nature à son meilleur. Il est recommandé d’éviter les hautes saisons.

Enfin, la plage, c’est parti !

Puerto Progreso est une petite ville à seulement 20 minutes de Mérida, les voyageurs arrivant de Mexico pourraient dire qu’elle fait partie du même endroit. Une plage tranquille avec des mariachis qui répètent sur la promenade, des stands de snacks mexicains et des oiseaux qui jouent parmi les vagues au crépuscule forment un environnement totalement agréable. Sa saveur locale, ainsi que ses marquesitas, sont délicieuses. Face à la mer est mon endroit préféré, récemment ouvert : Crabster est une expérience culinaire, le poids frais et le bon goût. Avec une variété de plats, desserts et coc-télévisions. La pieuvre de votre berger est excellente. Cuisine d’auteur face à la mer.

Visiter Mérida en ayant l’option de la plage le matin avec un agenda plein d’activités de loisirs et de tar- des culturelles, se traduit par des vacances avec un plaisir garanti. En plus d’une vie nocturne variée.

Promenade légendaire

Laissez-vous emporter par les bâtiments et les hôtels particuliers de Paseo Montejo. Le boom de henequen vers la fin du 19ème siècle (une sorte de fibre d’agave utilisée pour les sacs et les cordes) a conduit le Yucatan à devenir le plus grand exportateur de ce produit à l’époque du Porfiriato, en faisant un peuple riche et prospère.

Les familles aisées ont choisi de voyager en Europe plutôt que dans la capitale de notre pays. A cette époque, il y avait des moyens rapides de se rendre en ville. C’est pour cette raison qu’à Mérida, on retrouve l’influence européenne même dans son vocabulaire. Paseo Montejo est l’avenue idéale pour profiter de la beauté architecturale de Mérida, ses constructions du XIXe et du début du XXe siècle. La Casa Museo La quinta Montes Molina est un exemple classique de cet essor, où le luxe et l’opulence ornent cette demeure.

Le Musée Régional d’Anthropologie

Le Musée Régional d’Anthropologie, plus connu sous le nom de El Palacio Cantón, se trouve également à l’intérieur. Cette fois, l’exposition temporaire Masques sacrés, l’essence humaine avec ses symbolismes voilés, remplissait ce palais. Une autre activité pleine d’histoire et de saveurs est d’aller à La Hacienda San Idelfonso Teya, parfaite pour voyager dans le temps avec la cuisine typique du Yucatan et sa délicieuse soupe au citron vert dans une impressionnante hacienda. Bernardo Fernández nous raconte son histoire, quand son grand-père a pu l’acquérir après le déclin du henequen en échange de sa voiture, une vieille Dart ; comme tout dans cette vie, quand pour certains c’est la fin, pour d’autres c’est seulement le début. Avant de partir, n’oubliez pas de passer dire bonjour à votre gentil petit cerf que vous avez comme animal de compagnie. Si tu as de la chance, il t’embrassera pour te dire au revoir.

Mérida fait la fête et ça se voit. Tous les jours de la semaine, il propose une activité culturelle gratuite pour le grand public. Le jeu de balle maya Pok ta Pok est un must, où le préhispanique et le présent se rencontrent dans une célébration, une représentation des cycles cosmiques pour faire plaisir aux dieux. Avec cette discipline, nous aurions certainement une médaille d’or. Entre les soupirs, wow,aaahhhh ! vivez l’intensité du Pok ta poK. Ce soir-là, nous avons assisté à un grand match. C’est un événement gratuit tous les vendredis.

J’affirme que lorsque je suis arrivé à Mérida, les attentes que j’avais à l’égard de cette destination étaient très élevées. Je suis tombée amoureuse de leurs beaux endroits et de leur peuple, charismatique et plein de vie.

Mes conseils et envies

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here