Roberto a montré un point sur la lune avant de son camion. “regardez là. On est presque dans la ville blanche.” je ne pouvais voir qu’un nuage de fumée qui semblait sortir d’un des sommets des palmiers, mais d’après les panneaux routiers, il y avait moins de 20 kilomètres à merida.

Mes endroits préférés de mérida sont….

L’estomac rempli de papillons. Depuis que je suis entré au mexique par tijuana, j’avais mérida dans la tête. Cette ville allait être le point d’orgue de mon voyage à travers le mexique. J’avais entendu beaucoup de choses à son sujet ; bonnes et mauvaises, mais pendant les trois jours où je serais en ville, j’aurais le temps d’en arriver à mes propres conclusions : la seule chose que je n’aime pas chez mérida, c’est la chaleur, bien que si je devais choisir mes endroits préférés, ils seraient les suivants.

Le palais du gouvernement

Ce bâtiment néoclassique semble n’avoir aucun mystère et pourtant à l’intérieur, il y a quelques peintures murales spectaculaires sur l’histoire du yucatan, peintes par pacheco. Ce sont quelques-unes des meilleures peintures murales que j’ai vues au mexique, ainsi que les peintures murales orozco du palais du gouvernement à guadalajara. Vous n’aurez ni l’un ni l’autre si vous visitez le mexique.

La maison de montejo

Ce qui frappe le plus dans cette maison, c’est sa façade. C’est une carte généalogique de la famille montejo qui, si vous ne les connaissez pas, était la famille qui dominait la ville de mérida jusqu’à ce qu’un conflit avec le roi les laisse en ruine. Mais ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que l’entrée est gratuite (même les visites guidées, mais il faut attendre qu’un groupe se forme) et à l’intérieur de ce bâtiment ont été reproduites les riches décorations qui étaient censées orner les pièces de la maison.

C’est un vrai voyage à la mérida coloniale.

La cathédrale de mérida

Honnêtement, il y a des cathédrales beaucoup plus belles que celle-ci au mexique, mais la particularité de cette cathédrale est son histoire. Lorsque vous entrez, vous serez frappé par le manque de décorations. Ce n’était pas un pari des artistes pour le style minimaliste, mais les saints et les images religieuses ont été démantelés pendant la révolution mexicaine.

De plus, le sol de la cathédrale est plein de tombes ! “comme tous les étages”, vous me répondrez. Ce qui distingue ces tombes, c’est qu’elles ne sont pas des clercs, des soldats ou des rois. Ce sont des civils espagnols (avec de l’argent) qui ont importé le marbre d’italie pour en faire leurs dalles.

Mérida musée du grand monde maya

Aucune des “choses à voir à mérida” n’incluait ce musée et j’avais donc des doutes quant à la visite de cet endroit, mais bea et barbara me l’ont recommandé, alors j’y suis allé, et il est rapidement devenu l’un des endroits les plus intéressants de mérida. Si la culture, l’histoire et l’anthropologie mayas vous intéressent, ne les manquez pas. Surtout l’audiovisuel sur la cosmovision maya est très intéressant.

150 pesos (dimanche gratuit pour les yucatecans)

Plaza de mérida (jeu de balle)

Tous les vendredis à 20h00, ils placent des tribunes devant la place de l’indépendance pour représenter le mythique jeu de balle. Ils ne coupent plus la tête de personne, mais le jeu sert à divertir les touristes tout en gardant le peuple yucatec avec leurs grands-parents. Il peut ressembler à un touriste (et il l’est), mais je pense que cela vaut la peine d’être vu. Ne le manquez pas.

Informations utiles

Visites guidées gratuites : tous les jours à 9h30 il y a des visites guidées gratuites du centre. Vous devez vous inscrire à l’office de tourisme de la mairie.

Prix des transports en commun : un voyage en bus ou en combi coûte 7 pesos.

Nourriture de rue : si vous voulez manger de la nourriture de rue dans le centre, ne regardez pas autour de la place centrale. Vous le trouverez dans certaines des rues environnantes qui mènent aux marchés ou aux centres commerciaux.

Mérida est l’une des villes les plus chaudes du mexique, alors préparez-vous à transpirer d’un simple geste du doigt. Mais dans les musées, c’est l’hiver.

Mes conseils et envies

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here