Pigalle et le Moulin Rouge à Paris

Situé au nord de la ville de Paris, à une courte distance de Montmartre, Pigalle est l’endroit idéal pour visiter la nuit, quand il vient à la vie à travers les nombreux bars, discothèques et pubs qui offrent des spectacles érotiques, dans le meilleur style Las Vegas.

Pigale à Paris

Pigalle est le siège du célèbre Moulin Rouge, où des millions de touristes viennent chaque année pour profiter de French Can Can Can Can Can Can et d’autres spectacles uniques au monde. Pigalle est l’un des quartiers nocturnes les plus animés de Paris, encore plus que les Champs Elysées, car c’est l’endroit où l’amusement est centré.

Le nom de ce quartier a été choisi en l’honneur du sculpteur Juan-Baptista Pigalle (1714-1785) et il y a aujourd’hui de nombreux bordels, sex-shops et prostituées qui – bien qu’ils semblent être spécialement préparés pour recevoir des touristes, ils ne le sont pas – donnent au lieu une image chaleureuse.

Pigalle s’étend de Barbès-Rochechouart à la place de Clichy. Pigalle et est synonyme de cabarets, de femmes frivoles et de mafia parisienne d’avant-guerre.

Le Moulin Rouge

Le Moulin Rouge est le cabaret le plus célèbre au monde et a émergé à un moment unique dans l’histoire de France. Il est né le 6 octobre 1889, avec l’intervention de deux hommes d’affaires importants : Joseph Oller et Charles Zidler, dont le premier était déjà propriétaire de l’Olympia de Paris, un autre cabaret renommé. Il est situé dans le quartier de Pigalle sur le Boulevard de Clichy, près de Montmartre et sa principale caractéristique est l’immense moulin à vent rouge qu’est le toit.

Destination touristique incontournable depuis plus de 100 ans, elle continue d’offrir une variété de spectacles de musique et de danse pour ceux qui veulent se souvenir des moments du siècle dernier qui sont encore présents dans le lieu. Parmi les personnages les plus célèbres qui ont marché sur le Moulin Rouge : Yvette Guilbert, Jane Avril, Edith Piaf, entre autres. Le “Moulin Rouge” était le titre d’un livre de Pierre La Mure, sur lequel le film avec Jim Broadbent, Ewan McGregor, Nicole Kidman, Juan Leguizamo et Kylie Minogue était basé en 2001 et qui a été nominé pour un Oscar du meilleur film.

Aujourd’hui, son magazine “Féerie” rassemble 100 artistes, dont 60 sont les célèbres “Doriss Girls”, des danseurs du monde entier, des chanteurs, des musiciens, un millier de plumes, des costumes de strass et de paillettes et le grand aquarium. Pour voir le spectacle le coût varie de 87 à 97 € incluant une demi-bouteille de champagne et si vous incluez également le dîner, le coût est de 140 à 170 €. Fumer n’est pas permis et doit être habillé en tenue de cérémonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *