Loisirs et SortiesLes bookmakers suisses : lequel choisir ?

Les bookmakers suisses : lequel choisir ?

Les paris sportifs remontent au XXᵉ siècle, et connaissent un essor depuis le XXᵉ siècle avec les avancées technologiques. Aujourd’hui à l’ère d’Internet, les paris sportifs sont davantage réalisés en ligne et connaissent un succès mondial vertigineux. À eux seuls, ils représentent quasiment 50% du produit brut des jeux d’argent en ligne. Dès le début des premiers paris sportifs, les bookmakers sont des acteurs incontournables. Ce sont eux qui prennent les mises sur les paris et développent la dynamique économique des événements sportifs.

Qu’est-ce qu’un bookmaker ?

Un bookmaker, traduit littéralement de l’anglais au français, est le preneur de paris. L’appellation date de la Révolution Industrielle où les courses hippiques privées avaient beaucoup de succès en Grande-Bretagne. Le bookmaker prenait les paris des propriétaires des chevaux ayant eux-seuls le droit de miser sur la réussite de leur cheval. Progressivement, ces courses sont devenues publiques sous l’impulsion de Charles II qui les chérissaient. Brassant de plus en plus de mondes, les paris hippiques se sont démocratisés et les principaux bookmakers étaient les aubergistes qui encourageaient ce type d’événements par opportunisme économique.

Aujourd’hui, la définition s’est élargie et désigne toutes les personnes ou les organisations prenant des paris (boxe, course hippique, football, etc.), sur l’issue d’un l’événement sportif. La grande différence entre les premiers bookmakers et ceux d’aujourd’hui est Internet. Les bookmakers sont désormais présents en ligne, ce qui permet aux parieurs de faire leurs pronostics et de parier en ligne, sans se rendre sur place.

Qu'est-ce qu'un bookmaker ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les meilleurs bookmakers suisses ?

Lorsqu’on cherche quels sont les meilleurs bookmakers en Suisse sur internet, on tombe sur bon nombre de sites comparateurs. Le nombre de bookmakers en ligne comparés est assez élevé et tend à nous faire penser que l’activité est foisonnante. Toutefois, il faut savoir qu’en Suisse, l’activité est plus régulée et restrictive que ces sites ne tendent à le faire croire. En se renseignant sur la réglementation, on constate que seuls deux grands bookmakers sont autorisés à parier et possèdent ce monopole depuis très longtemps. Pour le moment, eux seuls ont l’exclusivité des paris sportifs physiques et en ligne même si cela devrait évoluer à terme. Voici les deux bookmakers en question.

  • Swisslos
  • Jouezsport (La Loterie romande)

Toutefois, dans les faits beaucoup de Suisses se rendent sur des sites étrangers pour parier. Si ce n’est pas légal, c’est principalement le site qui encourt le danger d’être pénalisé plus que le joueur. Voici un site pari sportifs Suisse présentant tous les sites de paris en ligne préférés par les Suisses. Parmi les sites ayant le plus de succès, on rencontre :

  • Netbet
  • 20bet
  • Bet365
  • Melbet

Leur succès tient à leur fiabilité, ainsi que leurs offres alléchantes. Par exemple, ils proposent souvent des offres de bienvenue, des bonus gratuits ou des codes promo. Cela peut permettre de remporter de belles mises sans trop avancer d’argent.

Quelques faits sur les paris sportifs suisses

La Suisse a voté une nouvelle loi sur les jeux d’argent en 2018 qui est rentrée en vigueur le 1ᵉʳ janvier 2019. Celle-ci a pour objet principal d’autoriser les jeux d’argent en ligne, tout en protégeant plus efficacement les joueurs contre des dépendances, et que cela reste un loisir. Pour cela, la lutte contre les opérateurs étrangers est particulièrement importante. Le pays veut recentrer l’offre des jeux physiques et en ligne au niveau national, ce qui l’a conduit à bloquer énormément d’opérateurs étrangers dont la liste est publiée sur le site de la Commission Nationale des Maisons de Jeux (CNMJ). Aussi, les paris sportifs en ligne sont légaux depuis quelques années, mais doivent obéir à certaines conditions. Ils doivent être proposés par des sites exclusivement suisses, et plus particulièrement par des bookmakers connus auparavant pour avoir eu l’autorisation d’exercer physiquement.

Par ailleurs, la loi a également pour objectif de mieux encadrer les bénéfices perçus par les bookmakers. Elle impose que les bénéfices nets perçus par les exploitants soient reversés intégralement au profit d’associations à but non lucratif dans les domaines culturel, social et sportif. À titre d’exemple, les gains reversés par Swisslos et Jouez Sport en 2019 s’élevaient à 166 millions de francs suisses, soit l’équivalent d’environ 154 millions d’euros. Plusieurs fédérations en bénéficient comme la fédération Swiss Athletics qui se sert de cet argent pour payer les services des meilleurs entraîneurs nationaux et obtenir les meilleures infrastructures possibles pour les talents sportifs.

Quelques faits sur les paris sportifs suisses
Source : shutterstock.com

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici