Chinatown Olympiades, le seul vrai restaurant chinois de Paris

Depuis mes tous premiers voyages à Hong Kong, je me suis intéressé avec beaucoup de passion à la cuisine chinoise ou plutôt aux cuisines chinoises tellement elles sont différentes aux 4 coins de la Chine. Alors pourquoi ne pas vous parler plus souvent ici de restaurants chinois parisiens ? Et bien parce qu’à mon grand désespoir je ne mange que très rarement chinois au restaurant en France. En effet, notre pays n’est malheureusement pas une terre propice aux délices culinaires de la Chine. Il y a plusieurs explications à ça. Je tenterai sans doute de les exposer un jour ou l’autre ici. Quoiqu’il en soit, en attendant, au milieu de ce véritable désert gastronomique chinois qu’est Paris, seuls deux restaurants ont mes faveurs à savoir le Chinatown Olympiades et le Impérial Choisy. Aujourd’hui, c’est au tour du Chinatown Olympiades d’avoir son article sur le blog. Situé dans le 13ème arrondissement de Paris, rue d’Ivry, juste au dessus du magasin Paris Store, le Chinatown Olympiades est un vaste restaurant de 250 couverts proposant de la cuisine chinoise traditionnelle et essentiellement du sud de la Chine.

Premières impressions :

Le restaurant ne paye pas de mine, forcément dans ce vieux centre commercial mais faites en abstraction. On retrouve au Chinatown Olympiades l’esprit des restaurants de Hong Kong. Une large salle, une armée de serveurs pressés, des paniers vapeur déambulant sur les chariots et de grandes tables rondes. Par contre la décoration se veut ici plutôt typique, pour le coup à l’inverse des restaurants hongkongais où la sobriété et le chic sont d’usage. Au Chinatown Olympiades, une longue fresque égaille assez joliment les murs ne laissant aucun doute sur la spécialité du lieu. L’accueil lui est efficace, pas de manière. « Combien vous êtes ? », « Voilà asseyez vous ici ! ». Pour autant, les serveurs, une fois apprivoisés, sont sympathiques et seront au petit soin pour vous. Dans ce restaurant, oubliez les diners en amoureux. Ici il faut venir nombreux, partager les plats, discuter et se retrouver en famille ou entre amis.

La Carte :

Comme tristement dans la majorité des restaurants chinois en France, la carte est à rallonge pour contenter nos bons français qui après des dizaines d’années croient encore que les nems sont chinois et le riz cantonais le plat national. Le Chinatown Olympiades se distingue cependant par bien des aspects. D’abord, il a le grand mérite de regrouper aux fourneaux de véritables chefs de cuisine spécialisés. Ensuite, une immense partie des plats est traditionnelle et les recettes sont authentiques. Enfin, nous le verrons après, ils sont aussi de qualité et bien exécutées.

Pour choisir, faites moi plaisir, laissez tomber les Porc à l’ananas, Nems et autre Boeuf aux oignons. Au Chinatown Olympiades, c’est l’occasion rêvée pour découvrir un peu de l’authentique cuisine cantonaise ! Direction, pour commencer, la page des spécialités Maison. Là on peut se faire plaisir, par exemple, avec des Cuisses de Caille Poivre et Sel, du Tofu aux noix de St-Jacques à la vapeur, le Crabe mue à la sauce XO, les Pinces de Crabe farcies ou encore le Poulet fermier à la Vapeur. Ensuite, on passe à la page des Rôtisseries, une des spécialités du restaurant, avec du Canard ou du Porcelet laqué. Tentez aussi une petite Salade de Méduse, moi j’adore ça. Enfin finissez par les spécialités de vapeur où vous n’aurez que l’embarras du choix, Raviolis aux Crevettes, Crevettes de Riz aux Crevettes, Raviolis frits à la Langouste ou Brioche au Porc rôti feront forcément votre bonheur. Au fil de mes visites, hormis les plats pour touristes (comprenez français avec des fourchettes), j’ai sans aucun doute goûté toute la carte. Ce jour là, nous n’étions que 4 alors il a fallu faire un choix forcément limité.

Le Repas :

Nous commençons avec les Crêpes de Riz aux Crevettes ou 鮮蝦腸粉 en chinois (prononcé « Sin Ha Cheung Fan »). Si on traduit ce plat du chinois cela donnerait Intestin de Porc aux Crevettes fraîches mais aucune trace d’intestin de Porc dans cette assiette. Le nom vient juste du fait que la crêpe de riz ressemble à un intestin. Il s’agit d’un Dim Sum très classique qui est ici bien réalisée. La crêpe, faite à partir de farine de riz et de riz gluant, est excellente et les crevettes sont généreuses. Vous pouvez aussi les essayer au Boeuf 牛肉腸粉 ou au Porc 叉燒腸粉.

Arrivent ensuite plusieurs Paniers Vapeur avec les grands classiques Raviolis aux Crevettes 蝦餃 et Bouchées au Porc 燒賣. Bien sûr cela reste inférieur à ce que l’on trouve à Hong Kong mais, faits à la main par des chefs spécialisés, ils sont ici tout de même vraiment bons et bien meilleurs que dans ses impostures de restaurant comme Yoom ou Mum Dim Sum.

La Rôtisserie est vraiment la spécialité du restaurant. J’en ai gouté beaucoup dans le quartier et celle du Chinatown Olympiades se distingue comme celle du Impérial Choisy d’ailleurs. Ici nous avions commandé un assortiment avec du Porc laqué, du Canard laqué et du Poulet. Vous pouvez aussi essayer un Canard laqué pékinois en 2 services, d’abord servi avec des crêpes de riz pour manger la peau du canard, puis avec des légumes pour manger la chair. Il est très bon et relativement abordable.

Ensuite, nous avions commandé une Entrecôte sauce XO absolument délicieuse. C’est l’occasion pour vous en dire plus sur cette sauce. Il s’agit d’une spécialité typiquement honkongaise récente car inventée dans les années 80. Elle est réalisée à partir de poissons et fruits de mer séchées, d’oignons, d’ail et de piments. Le nom de la sauce XO provient du nom donné aux meilleurs cognacs que l’on désigne par XO ou Extra Gold lorsqu’ils ont plus de 6 ans d’âge. Bien que la sauce XO ne contienne pas de Cognac, elle a pris ce nom pour symboliser le prestige et le luxe. De manière générale à HK, on utilise maintenant ce terme XO pour qualifier un produit luxueux.

Finissons cet article avec un légume et ces fameux Liserons d’eau au Piment. Ils sont délicieux, bien luisants et croquants. La sauce pimentée est juste et relève avec vigueur les liserons. Je vous les recommande.

Je m’arrête ici car vous l’aurez compris je pourrais vous parler avec autant de plaisir des autres plats de ce repas. J’espère vous avoir mis l’eau à la bouche et convaincu d’aller au Chinatown Olympiades pour goûter de la cuisine chinoise traditionnelle. Bien sûr rien à voir avec les restaurants cantonais de Hong Kong ou même de Londres, mais on retrouve ici un peu de l’esprit des authentiques restaurants cantonais.

Bilan :

Faut il y aller ? Absolument, sans aucune hésitation. Oubliez les faux restaurants à la mode et venez au Chinatown Olympiades pour déguster leurs spécialités.

Avec qui ? En groupe c’est ce qu’il y a de mieux pour en goûter le maximum. Après moi ça m’arrive de venir à 2 pour manger quelques dumplings et ramener le reste à la maison.

Y retourner ? Bien sûr. Vous ne pourrez pas goûter tous les plats en une seule fois.

La clientèle ? Beaucoup d’habitués, beaucoup de cantonais (c’est très bon signe), quelques personnes bien informées.

C’est cher ? Moi je trouve ça vraiment abordable pour Paris et pour la qualité. Comptez entre 20 et 30 euros par personne. Bien sûr ça peut être un peu plus cher si vous prenez des plats de poisson ou un Canard entier.

Et les toilettes sont propres ? C’est correct.

Informations :

Chinatown Olympiades
44 Avenue d’Ivry – Paris 13ème
Métro : Porte d’Ivry
Tél. : 01 45 84 72 21
www.chinatownolympiades.com

Ouvert tous les jours le midi et le soir. Évitez cependant les vendredis et samedis soir car il y a toujours des réceptions. Demandez aussi à ne pas être dans la salle du Karaoké si ce n’est pas votre tasse de thé, ça peut vite être un peu saoulant pour ceux qui n’en sont pas adeptes.

Retrouvez le Chinatown Olympiades sur la Carte de mes Adresses à Paris.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *