StyleComment bien choisir une bague de fiançailles ?

Comment bien choisir une bague de fiançailles ?

Vous êtes décidés à sceller votre engagement auprès de votre douce et avez planifié de lui faire bientôt une demande ?  Pour que le moment reste gravé dans son esprit, vous cherchez la bague de fiançailles qui l’emplira de joie. La tache est ardue tant elle est complexe et que les enjeux sont forts, heureusement nous sommes là pour vous aider.

Qu’est-ce qu’une bague de fiançailles ?

La bague de fiançailles est la bague que l’on offre pour faire sa demande en mariage. Elle est choisie par l’homme, la femme n’étant pas censée être au courant de ses intentions. Elle marque l’engagement d’un homme vis-à-vis de sa compagne et le début des préparatifs dédiés au mariage une fois sa demande faite. Elle ne concerne que la femme, contrairement aux alliances qui vont toujours par deux et sont échangées au cours de la cérémonie du mariage. Aussi bien l’époux et que l’épouse doit porter son alliance.

Choisir le bijou qui va correspondre à votre style ?

Choisir une bague de fiançailles est difficile puisqu’elle ne va pas être portée par nous, mais par la femme à qui nous comptons l’offrir pour la demande en mariage. L’objectif étant de lui faire plaisir et de marquer ce moment fort de l’existence, il faut considérer ses goûts et se renseigner sur sa taille de doigt discrètement si nous ne la connaissons pas déjà. Traditionnellement, elle devait être en argent pour se démarquer de l’alliance qui elle devait être en or. Néanmoins, les pratiques ont évolué et aujourd’hui différents types de bagues de fiançailles sont couramment offertes. Pour vous aider à vous y repérer et choisir le bijou parfait, voici quelques points qui devraient retenir votre attention.

La bague solitaire

Considérée comme un serment d’amour, la bague solitaire est la référence en matière de fiançailles et certainement la plus offerte. Elle désigne une bague sertie d’une seule et unique pierre précieuse, d’où son nom de solitaire. Le plus souvent, c’est le diamant qui est ainsi mis en valeur étant considéré comme le paradigme de la pierre précieuse, mais il est possible de trouver des bagues solitaires montées avec d’autres pierres.  Cependant, une constante est que la pierre est la pièce maitresse de la bague, et à ce titre surélevée grâce à quatre griffes qui la maintiennent.  Si traditionnellement l’anneau est simple et décliné soit en platine soit en argent, aujourd’hui on retrouve des modèles dans d’autres matières et des variantes moins simples. En effet, l’anneau peut être ondulé, avec des formes géométriques, double, etc.

Crédit arthusbertrand

La forme du diamant

En général, la bague de fiançailles comporte au moins une pierre pour se différencier de l’alliance qui souvent n’en comporte pas. Si aujourd’hui, ce n’est pas obligatoire et que le choix de la bague de fiançailles est très libre, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une tradition que l’on peut prendre en compte ou non. Comme nous l’évoquions, la bague de fiançailles est le plus souvent sertie d’un diamant considéré comme la pierre la plus précieuse. Celui-ci peut être découpé en différentes formes. Si la forme ronde est considérée comme la plus parfaite, on peut le retrouver sous forme ovale, carrée, rectangulaire ou en forme de goutte.

Le choix du sertissage

Le sertissage désigne la façon dont la pierre précieuse est fixée.

Le plus utilisé pour les bagues de fiançailles est le serti griffes, c’est-à-dire au minimum quatre griffes agrippant la pierre pour la maintenir. Il a pour avantage d’être discret et de bien dégager la pierre, ce qui la met davantage en valeur.

Photo arthusbertrand

Le serti tension quant à lui désigne la pression exercée par l’anneau sur la pierre encastrée dans l’anneau. Ce n’est pas le sertissage le plus courant, car il a pour inconvénient de donner à la pierre un côté compressée qui ne la met pas le plus en valeur.

On trouve aussi le serti clos désigne le fait que la pierre soit maintenue grâce à un cadran l’encerclant. On décèle aussi ce type de montage pour les pendentifs et les boucles d’oreilles.

Quel budget consacrer à une bague de fiançailles ?

Concernant le budget à mettre pour une bague de fiançailles, aucune règle n’est établie. C’est à la discrétion de chacun selon ses principes et son budget. L’on retrouve différents prix pratiqués selon la réputation de la marque, la présence d’une pierre ou non, le type de sertissage, la préciosité de la bague, etc. À titre indicatif, vous dépenserez en moyenne entre 2 500 € et 7 000 € pour une bague de fiançailles provenant d’une maison de haute joaillerie comme Arthus Bertrand ou Cartier.  Néanmoins, il est possible de trouver des bagues de fiançailles dès 500 € ailleurs.


Où porte-t-on la bague de fiançailles ?

La bague de fiançailles se porte traditionnellement sur l’annuaire gauche pendant toute la durée des fiançailles. Elle prend la place future de l’alliance pour symboliser l’engagement vis-à-vis d’une personne. Après le mariage, c’est l’alliance qui vient donc la déloger et prendre sa place. Comme c’est une bague assez chère et qu’il serait triste de la délaisser, elle peut être portée par la suite quotidiennement ou ponctuellement sur ‘n’importe quels autres doigts des deux mains.

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici