Lifestyle et Bien être Quand le sport muscle aussi le cerveau

Quand le sport muscle aussi le cerveau

Si faire de l’exercice est essentiel pour se tonifier et garder la forme, il est désormais avéré que nos activités sportives ne font pas de bien qu’à notre silhouette. En effet, une pratique régulière bénéficie aussi… à notre cerveau ! Voici ici quelques informations sur des études scientifiques liées à l’exercice physique.


Un mental d’acier pour aider le cerveau

Au niveau mental, il a été prouvé que le sport aidait à combattre des maladies comme la dépression, et les 30 minutes par jour que nos médecins conseillent suffisent à cela. Cela ne dispense bien sûr pas de traitement ou de consultation en cas de besoin mais la production d’endorphines, secrétées grâce à l’activité physique, aide à combattre le stress et l’anxiété.

Si vous souhaitez un conseil vraiment personnalisé, nous vous conseillons de vous inscrire dans un club privé, car pratiquer dans un environnement équipé et être accompagné motive de nombreuses personnes.

Il faut savoir qu’une pratique régulière stimule notamment le renouvellement des neurones, quelque soit votre âge ! Il a aussi été démontré que faire du sport trois fois par semaine pendant un an permet une croissance de 2% de l’hippocampe, la zone cérébrale dédiée à la mémoire.


Une bonne mémoire, plus longtemps

Une séance de sport permet donc d’augmenter la mémoire ! Selon des chercheurs américains, cela influerait positivement sur les risques liés à des maladies telles Alzheimer ou Parkinson. En effet, la sédentarité reste l’un des facteurs principaux de risque dans l’apparition de ces maladies.

Un test de mémorisation de noms de personnes (célèbres ou non) a été effectué sur des sujets sains, appartenant à la catégorie des seniors, devant retenir une liste. Ce type de fonction cérébrale étant connue pour se détériorer avec le temps.

Deux tests mesurant l’activité cérébrale des volontaires ont été effectués. Le premier après 30 minutes de vélo d’appartement, à vitesse normale, et le second un autre jour, après un temps de repos. Les résultats, sans appel, montraient une activité cérébrale beaucoup plus élevée après l’exercice physique. Ces séances de sport permettent donc de débloquer, notamment, votre mémoire au fil du temps.

Une autre étude, à plus long terme, a également prouvé que le sport, pratiqué régulièrement, nous aidait à accéder plus facilement à nos souvenirs et connaissances enfouis. Faire du sport après l’apprentissage, permettrait aussi de mieux intégrer ses nouvelles connaissances.

Vers une nouvelle thérapie ?

Récemment, des chercheurs américains, brésiliens et canadiens ont poursuivi les études sur le lien entre le sport et Alzheimer et ont découvert que la maladie pourrait être prévenue grâce à une autre hormone, l’irisine, découverte en 2012, et également sécrétée dans l’organisme pendant l’exercice. Ces résultats pourraient bien mener loin puisque les scientifiques cherchent des pistes pour l’exploiter afin de trouver un traitement pour prévenir ou traiter la démence. Bonne nouvelle !

Mes conseils :
Mes conseils :