Gastronomie Vin & Spiritueux 7 recommandations sûres pour bien choisir son vin

7 recommandations sûres pour bien choisir son vin

À table, le vin est l’une des boissons les plus recommandées pour accompagner les repas. Pour certains, le rouge est fait pour les viandes et la volaille. Tandis que pour d’autres, le blanc est le compagnon idéal pour les produits de mer. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les préférences. Cependant, pour les profanes, faire le choix du bon vin n’est pas toujours chose facile. C’est un exercice qui demande le respect de certains paramètres.

Comment bien choisir son vin ?

Faire appel à un caviste

Le recours à un caviste est le moyen le plus sûr pour bien choisir sa bouteille de vin. Il est en effet le mieux placé pour vous prodiguer les meilleurs conseils dans ce domaine. Il sait quel vin vous proposer pour répondre à vos besoins et à vos goûts. À ce sujet, nous vous recommandons l’avis des professionnels du site http://www.lescavesadam.com. Consulter un œnologue présente un autre gros avantage. Celui-ci est en effet capable de vous indiquer la bouteille de vin à ouvrir ou à garder pour les grandes occasions.

De même, avec le caviste, vous avez la possibilité de déguster le vin avant de procéder à son achat. C’est dans un premier temps, l’occasion de découvrir de nouvelles cuvées. Ensuite, cela représente un meilleur moyen pour vous rassurer de la qualité du vin que vous allez acheter. Par ailleurs, ce professionnel sait ce qu’il faut servir en fonction de l’occasion, du menu et des invités. De plus, vous avez la possibilité de faire des achats en gros.

Source : shutterstock.com

Choisir en fonction du millésime

Le millésime est un paramètre important lorsqu’on veut bien choisir sa bouteille de vin. Généralement, les saveurs d’un vin varient d’une année à une autre. C’est un phénomène qui s’explique en majeur parti par les effets des aléas climatiques. Le millésime est en réalité l’année à laquelle le vin a été cultivé, récolté et vinifié. Cette boisson n’a pas même goût lors d’un printemps humide ou d’un été ensoleillé. Il faut savoir que dans ce domaine, toutes les années ne se valent pas. Aussi, le millésime peut être bon dans une région et mauvais dans l’autre.

Pour éviter de vous tromper, n’hésitez pas à acheter un guide pour vous orienter dans votre choix. Cependant, si vous n’avez pas accès à un guide, vous pouvez faire appel aux services des sites internet spécialisés dans le domaine. Dans tous les cas, les millésimes récents de 2016, 2015, 2010 et 2019 sont tous recommandés. Ils conviendront à coup sûr à vos préférences.

Choisir en fonction du menu

Pour le vin, il y a le rouge, le blanc ou encore le rosé, etc. Toutefois, tous n’accompagnent pas tous les menus. Ainsi, il faut veiller à l’accord mets-vin avant d’opérer votre choix. De façon générale, plus le plat est élaboré, plus le vin doit être léger. Ce dernier doit être adapté au repas que l’on veut savourer. Un repas de fête par exemple ne s’accompagne pas de la même manière qu’un barbecue entre amis. Ainsi, une bouteille de rosé léger conviendrait parfaitement dans le cas d’un barbecue. Elle est aussi recommandée pour les entrées et les apéritifs.

Par contre, pour les plats mijotés et  les gratins, le vin rouge est le mieux adapté. Le poisson, les viandes blanches et légères, les coquillages se digèrent facilement avec le vin blanc. Dans le même registre, les fromages conviennent mieux aux vins rouges. Tandis que les poissons légers et grillés ou les fruits de mer se marient parfaitement avec le vin blanc. Dans tous les cas, plusieurs guides sont disponibles pour vous en dire davantage.

Ne pas choisir en fonction du prix

Beaucoup pensent que plus le vin est cher, plus il a de chance d’être bon. Néanmoins, c’est une hypothèse qui n’est pas toujours vérifiée. La qualité du vin ne dépend pas forcément du prix. Il est vrai qu’avec les plus grands crus classés qui affichent des prix exorbitants, on est toujours sûr de ne pas être déçu. Toutefois, faire le choix du vin le plus cher au supermarché ne vous garantit pas la qualité. Il est en effet possible de trouver une très bonne bouteille juste avec 10 euros.

Généralement, les vins destinés à être conservés coûtent plus cher que les vins à consommation rapide. Rassurez-vous, ces derniers peuvent être tout aussi délicieux. Les nouveaux vins même peu connus peuvent vous surprendre agréablement. Il faut alors bien se renseigner avant de décider du choix de sa bouteille. Sachez quoi qu’il en soit que le prix reste un paramètre essentiel. Ne tombez pas dans le piège du trop moins cher. Par exemple, un vin de 5 euros a peu de chance d’être un bon vin.

Source : shutterstock.com

Ne pas se fier aux médailles

Dans votre recherche de la bonne saveur, vous pouvez tomber sur des bouteilles ornées de gommette dorée « médaille d’or ». Ne vous faites surtout pas berner par cet argument marketing. Cet insigne n’est pas une raison suffisante pour acquérir telle ou elle autre bouteille de vin. En vérité, ce sont des décorations attribuées lors de certains concours. Toutefois, ces compétitions ne répondent pas toujours aux exigences en termes de qualité. Très souvent, ce sont des astuces marketing dont le but est de rassurer les consommateurs.

Pour cela, ne paniquez pas si votre bouteille de choix ne comporte pas cette marque. Cela peut simplement être dû au fait que le producteur n’a pas eu le temps ou l’occasion de participer à ce genre de challenge. Il faut reconnaitre cependant que certaines médailles sont gages de bonne qualité. Il suffit de tomber sur la bonne, ou de se renseigner à propos.

Goûter (si possible) avant d’acheter

Pour connaitre la saveur d’un vin, il faut forcément le déguster. Ainsi, goûter un vin devient un impératif si l’on veut se rassurer de sa qualité. Heureusement, c’est une possibilité que vous avez dans les lieux de vente et de distributions. Il s’agit notamment des propriétés, des foires au vin ou chez le sommelier. Dans ces endroits, vous pouvez goûter au vin même si c’est avec modération. Il vous est alors plus facile de faire l’achat de votre vin qu’il soit  à conserver ou à ouvrir pour une grande occasion.

De plus, en goutant le vin, vous êtes sûr de choisir le profil qui vous plait. Vous pouvez alors faire des réserves afin de profiter assez longtemps de cette saveur. On le sait tous, le vin est une denrée particulière et les récoltes ne sont pas aussi juteuses d’une année à une autre. N’hésitez donc pas à aller vers de nouvelles saveurs. Dans ce domaine, il y a toujours de nouveautés à découvrir.

Faire confiance aux grandes marques et domaines

Tous les vins ne se valent pas. C’est bien pour cette raison que certaines bouteilles coûtent plus cher que d’autres. Quand on ne s’y connait pas du tout, il vaut mieux se fier aux grands noms dans le domaine. Avec les classiques, on est généralement très sûr de faire le bon choix. En dehors de leurs prix le plus souvent élevés, les grandes signatures déçoivent rarement. Pour les néophytes, il vaut mieux préférer une bouteille sortie d’un grand domaine plutôt que celle venant d’une petite propriété inconnue.

Cependant, ne restez pas toujours dans votre zone de confort. Le monde du vin est un monde d’aventure. N’ayez pas peur d’aller à la découverte de nouvelles sensations. Goutez souvent des vins inconnus. Participez aux foires de vins et rendez-vous dans les propriétés. Vous ne regretterez pas toujours votre déplacement. De nouvelles saveurs vous attendent. Vous pouvez également vous ouvrir aux portes de l’agriculture biologique avec les vins bio et découvrir toujours plus de saveurs.

Le vin est l’un des meilleurs accompagnements pour les repas. Que ce soit le blanc, le rouge ou encore le rosé, chaque saveur est source de délice. Il est vrai qu’avec les grandes marques, on est sûr de choisir la bonne qualité. Cependant, l’avis d’un caviste professionnel est toujours recommandé.

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici