Culture Le corner shop : un concept marketing efficace

Le corner shop : un concept marketing efficace

Si avant, les magasins préservaient jalousement leur espace de vente ainsi que leur clientèle, désormais, le concept de la distribution change. Depuis quelques années, le concept de corner shop a insufflé un vent nouveau qui encourage les concurrents à travailler en partenariat. Zoom sur le corner shop et les avantages qui en découlent.


Qu’est-ce qu’un corner shop ?

Le corner shop est un espace dédié à une marque au sein d’une boutique ou d’une autre enseigne. C’est un concept plutôt révolutionnaire puisqu’il permet aux marques ou enseignes concurrentes de travailler ensemble. L’accent est mis sur le partage ainsi que sur la confiance : la marque hébergée pourra ainsi bénéficier d’une bonne visibilité auprès du public. Ce concept est d’ailleurs très en vogue dans les supermarchés et dans les grands magasins de la capitale. En effet, les marques qui proposent des accessoires de mode ou des parfums louent un petit coin de vente dans un magasin pour faire connaître leurs produits. Bien évidemment, un loyer ou une commission est convenu avec le point de vente qui les accueille.

corner shop

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

Les produits proposés dans les corners shops sont assez variés. On trouve surtout les enseignes spécialisées dans la mode, la beauté, la déco, les jouets, la high-tech… Le concept a aussi séduit les professionnels de la restauration comme Babette, qui se lancent dans le concept-store : ce restaurant propose un corner shop de créateurs sur Bordeaux où sont proposés des articles de mode ainsi que des accessoires de maison « Made in France » : bougies parfumées, fauteuils pop-up, décorations murales en bois et bien d’autres ! Un lieu original et atypique qui met en valeur les créations artisanales.

Du côté des hypermarchés, le corner shop est surtout un moyen de rentabiliser les mètres carrés. Ils n’hésitent pas à faire appel à des enseignes spécialisées, désireuses de mettre en avant leurs produits. Elles s’offrent ainsi de nouveaux débouchés et une vitrine de choix, dans un lieu particulièrement fréquenté.


Comment les créateurs et enseignes peuvent-ils s’y retrouver ?

Ouvrir un corner shop dans un grand magasin, un hypermarché ou un restaurant est une stratégie payante. C’est par exemple une opportunité de lancer une nouvelle marque, de nouveaux produits, de nouvelles créations voire un concept innovant. Certes, les places ne sont pas données, mais « le jeu en vaut la chandelle ».

À noter que pour implanter un corner shop, il est important de se conformer aux contraintes de l’enseigne qui héberge. Il faut prendre en charge l’aménagement du stand, prévoir des animateurs de vente et un confortable fonds de commerce. En contrepartie, votre enseigne et vos produits profiteront d’une bonne exposition. Dans certains cas, les hébergeurs décident eux-mêmes des articles ou des créations qui figureront dans leur corner shop.

Prenez contact avec l’enseigne et présentez-leur les articles ou encore les créations que vous souhaitez promouvoir. S’ils sont choisis, ils seront exposés et proposés aux clients du magasin ou de l’enseigne qui héberge !

Pour quels frais ?

Le shop corner présente de nombreux avantages, mais pour en bénéficier, il faut bien sûr prévoir un loyer, plus ou moins modéré. En général, l’enseigne qui héberge vous demandera un loyer au m². Après, le propriétaire peut demander ou non un droit d’entrée, des frais d’entretien des parties communes… Ls conditions du contrat de bail dépendront surtout de l’enseigne qui héberge. Selon le cas, il peut s’agir d’un bail classique, dérogatoire, précaire, avec préavis de départ ou non. Bien évidemment, le locataire peut négocier afin de bénéficier des meilleures conditions. Il faut savoir que les frais supplémentaires peuvent représenter 30 voire 35 % du loyer.

Autrement, l’hébergeur n’exige pas de loyer, mais demande une commission sur les ventes de l’ordre de 15 voire 20 % du chiffre d’affaires. Mais pour une marque nouvellement créée ou pour un créateur, le fait d’ouvrir un corner dans une enseigne prestigieuse est une véritable opportunité. Vous tirerez profit de son énorme trafic ainsi que d’une image haut de gamme. Les acheteurs potentiels s’habitueront aux nouveaux produits, aux nouvelles œuvres, ce qui lancera les ventes. Ce sera aussi l’occasion de connaître les appréciations, les remarques voire les critiques des clients finaux.

Quels types de créations ou produits peut-on y trouver ?

Les produits proposés dans les shops corners dépendent surtout de l’enseigne qui les proposent. Par exemple, les œuvres des créateurs français sont mises à l’honneur. C’est notamment le cas chez Babette, où le design français est mis en avant. Il faut retenir que le corner shop est un partenariat gagnant-gagnant : si l’hébergeur rentabilise les m² de son magasin, le locataire profite d’une visibilité qu’il n’aurait pas pu avoir ailleurs. Et grâce au corner, de nouvelles marques, créations, produits sont directement présentés au public.

corner shop

Shop in shop et shop corner : comment les différencier ?

Louer de petits espaces dans un magasin s’avère profitable, aussi bien pour l’hébergeur que pour le locataire. De nombreux concepts ont d’ailleurs vu le jour dont le shop corner ainsi que le shop in shop. Le premier consiste à s’implanter dans un magasin et y proposer une partie de ses produits ou des créations, souvent utilisé durant une campagne de lancement d’une marque, d’une enseigne. De l’autre côté,le shop in shop est une boutique à part entière, délimitée par des murs, disposant d’une vitrine et de l’infrastructure adaptée. Dans les deux cas, les produits ou les créations du locataire sont exposés à un très large public.

Shop corner : des retours positifs

Se lancer dans les corners shops est un véritable défi, aussi bien pour l’enseigne qui héberge que pour les locataires. Heureusement, dans la majorité des cas, les retours clients sont positifs. De ce fait, le retour sur investissement se fait de manière progressive. Grâce à ce partenariat, l’enseigne qui héberge peut varier les offres/services proposés, tandis que les locataires d’emplacement gagnent en notoriété. Bref, le corner shop est un concept qui a fait ses preuves !

Mes conseils :

Mes conseils :