C’est notre bon plan du jour, que nous vous partageons avec joie, en vous invitant par ailleurs à consulter le guide du talkie walkie sur talkies.fr. D’aucuns nous prédisaient qu’une technologie en chassait l’autre et reléguait définitivement au rang d’antiquités les trouvailles techniques d’un jour. Il est vrai que le minitel, la TSF ou encore le téléphone filaire (plus proche de nous) ont été mis au rebut ; en revanche, certains objets électroniques occupent toujours une place de choix. C’est bien évidemment le cas de l’équipement électroménager (lave-vaisselle, robot de cuisine, lave-linge, etc.), mais aussi d’accessoires en apparence moins nécessaires dans la vie quotidienne, à l’instar des talkies-walkies.

Le talkie-walkie s’est diversifié

À l’origine, le talkie-walkie était avant tout un objet professionnel. Très utilisé par les services de sécurité ou bien au sein d’usines ou unités logistiques de grande taille, il s’est peu à peu universalisé. Jusqu’à être revisité dans une version allégée destinée à être un jouet pour enfants (et parents) par exemple !

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, le téléphone portable puis le smartphone n’ont pas sonné le glas du talkie-walkie. Tout au plus l’auront-ils arrêté dans sa croissance effrénée et l’auront-ils obligé à stagner un peu dans ses ventes. Mais le fait est là : le talkie-walkie est toujours bien présent, continuant de répondre à des usages multiples et variés.

Il y a un talkie-walkie pour tout

Aujourd’hui, le talkie-walkie s’est démocratisé ; son prix est abordable pour le commun des mortels presque partout dans le monde. Les prix varient en revanche grandement en fonction de la destination et de la gamme choisies. Cet objet d’écoute et de communication désormais classique peut en outre s’avérer polyvalent, si bien que des parents le destinent à l’usage de babyphone ! Car oui il existe de nombreux modèles se mettant automatiquement en route à la perception d’un son (ou pouvant être réglés pour ce faire).

Sinon, bien entendu, on utilisera les talkies-walkies dans ses loisirs : rallye, quad, trail, course d’orientation, loisirs aériens, chasse, randonnée en terre inconnue… Dans l’univers professionnel les travailleurs ne sont pas en reste non plus : organisation d’événements, service de sécurité, bâtiment et autres secteurs économiques peuvent en faire un usage des plus profitables.