La croisière fait rêver. Qu’elle soit sur la mer Méditerranée avec des escales sur les îles, aux Bahamas dans un cadre paradisiaque ou à destination de New-York pour revivre les sensations d’un émigré européen, elle finit par un lot de souvenirs à vie.

Cette pratique est de plus en plus prisée par de nombreuses familles. Seulement voilà, est-il possible d’emmener son chien pour vivre cette aventure ? Si oui, quelles sont les conditions imposées par les compagnies de croisière ?

Si vous avez un chien, vous savez déjà que la possession d’un chien signifie souvent de grosses contraintes pour voyager…

Les animaux domestiques, dont le chien, ne sont pas les bienvenus à bord d’un bateau

Si vous aviez imaginé un scénario idyllique où vous marchiez sur le pont du bateau avec votre compagnon au bout de la laisse, avec à disposition une petite piscine pour qu’il s’amuse, et un lieu dédié à ses déjections, stoppez de suite.

Nous sommes désolés de couper court à vos rêves, mais vous n’aurez pas un tel accueil pour votre chien. Il a beau être petit, mignon, accueillant, sa condition se résume à un problème hygiénique potentiel et un ennui pour d’autres clients.

Et, comme vous le savez, quand il s’agit des chiens, le problème vient toujours d’eux et jamais du touriste coincé et effrayé comme un enfant à chaque fois qu’il croise un caniche.

Sur la plupart des bateaux, les chiens, tout comme les autres animaux domestiques, ne sont pas autorisés à monter à bord du navire et à vous accompagner dans les cabines. Il y a des règles strictes auxquelles les compagnies doivent se conformer. Il s’agit ici d’ordre sanitaire et législatif.

De plus, cela leur évite des problèmes potentiels comme les déjections sur la moquette du hall, les clients qui se plaignent d’un chien qui aboie en cabine ou les disputes entre participants à la croisière car le chien a sali une belle robe portée par une femme allant en soirée.

Néanmoins, comme beaucoup de maîtres sont aussi de potentiels clients et qu’une compagnie souhaite toujours élargir au maximum sa cible, la plupart des sociétés permettent quelques aménagements pour les chiens.

Ne perdez pas espoir ! Il existe quelques exceptions selon votre compagnie

Heureusement pour vous, certaines compagnies peuvent accepter le chien à bord de leurs bateaux, mais sous certaines conditions. Vous l’aurez compris, ces dernières varient d’une compagnie à une autre. Voyons ici quelques exemples !

Avant de réserver votre future croisière, soyez sûr de l’accueil qui sera réservé à votre chien par les employés. Le mieux est de regarder les différentes foires aux questions ou conditions d’admissibilité (les informations se cachent souvent dans ces parties) et d’avoir une confirmation par téléphone ou mail que votre animal sera accepté le jour J.

Corsica Ferries

Si vous choisissez cette compagnie de croisière, vous pouvez emmener votre chien avec vous s’il ne s’agit pas d’un chien de première catégorie. Aussi, il faut le tenir en laisse et porter une muselière. De plus, vous devrez également réserver son billet à partir de 19 €.

Corsica est l’une des compagnies les plus accueillantes pour les chiens. Cela est en grande partie dû à la faible durée de la croisière. En effet, rallier la Corse depuis la France ne prend qu’une nuit.

Corsica Ferries propose également de mettre votre chien dans une cage tout au long de la traversée. Dans ce cas, c’est gratuit ! C’est à vous d’emmener votre cage et de l’aménager pour que votre chien soit bien installé durant la traversée et qu’il bénéficie de l’eau nécessaire.

Brittany Ferries

Vous pouvez aussi emmener votre chien à bord d’un navire de croisière de la compagnie Brittany Ferries. Cependant, votre animal de compagnie doit rester dans le véhicule sauf pour les voyages à destination de l’Irlande, de Saint-Malo ou encore de Bretagne pour lesquels il peut passer la traversée en chenil.

Dans ce cas, vous devrez prévoir un billet de 60 à 100 € selon la destination. C’est cher payé pour un chien exclu…

Cette situation peut être traumatisante pour l’animal, qu’il s’agisse de rester seul dans la voiture en entendant des bruits de bateau qu’il ne connaît pas ou de vivre en chenil. Le mieux est de faire un premier pas en amont, par exemple en confiant votre chien à une pension le temps d’un week-end.

La découverte du chenil du bateau ne sera alors plus une nouveauté et il sera moins stressé.

SNCM

Cette compagnie interdit formellement tout passage d’un chien de première catégorie à bord de ses bateaux. Pour les autres catégories, ils seront gardés dans un chenil et non dans le véhicule.

Certaines compagnies se montrent également compréhensives et acceptent les chiens guide d’aveugle à bord de leurs navires. C’est le cas, par exemple, de MSC Croisière ou de la Costa Croisières. Dans ce cas, vous devrez informer votre compagnie dès la réservation en remplissant un formulaire spécifique, un certificat de vaccination contre la rage (délivré 24 heures avant le départ) ainsi que tout autre document utile pour entrer dans le pays de destination à visiter. À bord, l’animal de compagnie devra être tenu en laisse.

Et pourquoi ne pas profiter d’une croisière à thème ?

Ne pas emmener un animal de compagnie avec soi lors d’une croisière, c’est triste. Mais s’il doit faire la traversée, pourquoi ne pas lui offrir une condition plus favorable au lieu d’un chenil ? C’est la raison d’être des croisières à thème.

En France, ces compagnies n’existent pas encore, mais on les voit arriver aux Etats-Unis avec la Woof Woof Cruise ou MeowMeowCruise. Si les Américains ne sont pas plus gentils avec les chiens (il suffit de voir le nombre d’établissements interdisant les animaux), ils ont une qualité : celle de reconnaître les business possibles.

Avec le nombre de maîtres dans le Monde, ces croisières risquent de souvent être pleines.

Enfin, n’oubliez pas que faire accepter votre chien sur le bateau est une chose, le faire passer les différentes douanes en est une autre. Soyez sûr qu’il ait toujours son passeport et les vaccins demandés aux frontières à jour.

Si vous songez à prendre plutôt l’avion, vous aurez des contraintes similaires. C’est pour cette raison que beaucoup de maîtres finissent par moins voyager ou partent sans leur chien en les confiant à des proches le temps de leur séjour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here