Bienfaits de la truite fumée : pourquoi en manger ?

GastronomieBienfaits de la truite fumée : pourquoi en manger ?

Il est connu que le poisson est important pour rester en bonne santé. Il est une des sources alimentaires à privilégier si vous ne suivez pas un régime alimentaire restrictif sur certaines catégories d’aliments. Parmi les poissons contribuant au fonctionnement du métabolisme, la truite est l’une de nos chouchoutes.

Quels sont les bienfaits de la truite fumée ?

La truite des Pyrénées fait partie de la famille des poissons dit gras ou semi-gras. Le terme de gras n’est pas à prendre péjorativement. C’est ce taux de graisse présent chez l’animal qui lui confère des vertus sur la santé.

Profusion d’acides gras oméga-3

Le poisson contient un bon taux d’acides gras saturés dont l’oméga-3. Ces acides sont indispensables au fonctionnement du système nerveux. Ils contribuent en outre à la détection de maladies cardio-vasculaires. 

Les bienfaits de la truite fumée résident, d’ailleurs, en partie dans sa nature riche en oméga 3. Parmi ces acides gras, on souligne : 

  • l’acide eicosapentaénoïque (AEP) 
  • l’acide docosahexaénoïque (ADH)

Ce sont des agents qui interviennent dans la transmission chimique jusqu’au cerveau, ce qui permet de valoriser le fonctionnement des systèmes : immunitaire, circulatoire et hormonal. 

Quels sont les bienfaits de la truite fumée ?
Source : shutterstock.com

Fondement de protéines

La truite est une excellente source de protéines. Les protéines ont des effets supplémentaires sur l’organisme. D’ailleurs, leur présence, peu valorisée lorsque l’on parle de poisson, fait que cet aliment devrait être consommé plus souvent. 

A lire :  Qu'est ce que les Poptarts ?

Les protéines sont utiles pour former des enzymes digestives de même que pour la profusion de certaines hormones. De plus, elles permettent de former, réparer et maintenir tous les types de tissus, que ce soit la peau, les muscles et les os.

Procuration en phosphore, sodium et sélénium

La truite est une excellente source de procuration en phosphore, sodium et sélénium. Ces minéraux sont en abondance dans l’organisme. Ils jouent un rôle crucial dans la formation et le maintien de la santé des os, des tissus et des dents. Comportant des enzymes antioxydantes, ils soutiennent la croissance et la régénérescence cellulaire en addition au fait qu’ils aident à maintenir le pH du sang à un taux normal et stable. 

Son taux de vitamine B contribue à la fabrication des globules rouges. Cela permet de transporter l’oxygène dans l’organisme.

La truite : meilleure que le saumon ?

La truite fumée et le saumon sont très similaires sur de nombreux points. Il est parfois difficile de les différencier. Toutefois, on peut appliquer cette différence à leur taille et à leur provenance. En eau douce, les poissons plus petits sont souvent des « truites », et les poissons plus imposants, que l’on trouve pareillement en eau douce, mais également en eau de mer, sont des « saumons ».

La truite fumée est le nouveau saumon grâce à sa chair rosacée, tendre et fine, qui lui confère des qualités gustatives semblables à celle du saumon. Voyageant moins que son cousin nordique, elle est plus abordable dans l’hexagone. On peut trouver des élevages locaux desquels la truite en sort avec une chair aussi rosacée que celle du saumon. En effet, les éleveurs ont l’idée de les nourrir avec des aliments riches en carotène. On peut lui accorder le nom de truite saumonée.

A lire :  Quel est le meilleur whisky Single Malt Aberlour ?
La truite : meilleure que le saumon ?
Source : shutterstock.com

Quelques idées de préparation

Alors, il suffit de peu, sur tous les plans, pour cuire ce poisson. D’une simple préparation de vos poissons en papillote à une association avec des pâtes à la crème en accompagnement, vous trouverez de tout niveau de compétence culinaire.

Vous pouvez ainsi disposer vos truites fumées sur des feuilles d’aluminium accompagnées de petits légumes selon vos préférences telles que de la tomate, le poivron ou de la courgette. Assaisonner le tout avec de l’ail, du sel, du poivre et des herbes de Provence.

Par ailleurs, vous pouvez cuisiner votre truite fumée sous forme de recette de pâtes en cuisinant toujours avec un minimum d’ingrédients. Accompagnée de tagliatelles, ou toute autre sorte de pâtes qui vous plaît, les épices et la cuisson sauront rehausser ses saveurs. De la truite fraîche, de la crème fraîche, des tomates pelées, ainsi que toutes les épices à avoir dans la cuisine comme l’ail, la ciboulette, le poivre, le persil, le sel constitueront votre préparation. 

Le niveau requis pour préparer n’a pas à être supérieur au niveau débutant. Un bon vin blanc et un filet l’huile d’olive sur le tout termineront la préparation.

A lire