StyleFashion homme : comment choisir le jean idéal ?

Fashion homme : comment choisir le jean idéal ?

Depuis sa création, le jean est un accessoire vestimentaire qui fait partie des incontournables de la mode masculine. De génération en génération, la tradition du jean se perpétue. Dans les dressings et autres magasins de mode, difficile de ne pas le trouver dans les rayons pour hommes.

À l’origine, le jean se présentait essentiellement en coupe droite. Il se portait uniquement dans ce modèle et s’adaptait bien aux tendances vestimentaires d’antan.

De nos jours, la mode masculine a évolué, les marques se sont approprié ce marché. Les designers ont innové en termes de coupes, car tout le monde souhaite mettre sa silhouette en valeur.

Désormais, on retrouve aussi bien le skinny, le slim, le stretch et bien d’autres modèles. Dans cette diversité de modèles et de marques, il est parfois difficile de se retrouver lorsqu’on veut se choisir un jean.

De la morphologie à la marque, en passant par la taille et la structure, nous vous proposons les critères pour mieux choisir votre jean idéal.

Étudiez minutieusement les matières et la couture du jean

La qualité de la matière

La matière fait partie des premiers points à évaluer dans le choix du jean idéal. En plus du denim traditionnel utilisé dans la fabrication des jeans, il faut compter avec le selvedge.

C’est une matière contemporaine, plus durable et capable de gagner en beauté avec le temps. Pour l’une et l’autre matière, il faut vérifier certains points afin d’apprécier la matière d’un jean.

Commencez par la fabrication de sa toile. Lorsqu’elle est faite industriellement, la toile d’un jean doit présenter un tissage lisse et régulier. En plus d’être serré, le tissage doit présenter une certaine homogénéité.

Dans le cas contraire, on a affaire à une matière légère qui s’usera au bout de quelques ports du pantalon. Pour vérifier cela, un coup d’œil à l’intérieur de la toile permet de voir s’il est perméable à la lumière.

Après, il faudra être vigilant sur le fil utilisé pour la toile. Un fil en coton pur sera bien meilleur qu’un fil en polycoton (coton mélangé au polyester).

Quelques points doivent vous alerter sur sa mauvaise qualité, notamment :

  • Quelques effilochages ;
  • Des fils particulièrement grossiers ;
  • Un ou plusieurs stries dans la verticale.

Lorsqu’elle est l’œuvre d’un savoir-faire authentique, la toile doit avoir un aspect brut et cartonné au toucher. Les irrégularités d’aspect, la densité du tissage et les ondulations qu’elle présente rassurent de la robustesse du jean.

La qualité de la couture

Si la matière dans son ensemble paraît assez bonne, il faut s’attarder sur la qualité de la couture réalisée. Un jean bien confectionné se voit à partir de ses points. Ils devraient idéalement être bien serrés et alignés.

En tirant le jean légèrement et en observant que les points de couture ne laissent pas passer la lumière, on a l’assurance d’un jean bien serré. Attention aux jeans qui laissent voir des points de taille divergents et cousus de travers.

À l’intérieur du jean, plusieurs points doivent être passés au scanner afin de vous assurer les frottements n’useront pas le jean de sitôt. Les doublures des différentes poches, largement sollicitées, doivent bénéficier d’un assemblage bien réalisé.

Dans le cas contraire, les poches céderont très vite sous le poids des éléments qu’elles contiennent souvent (portefeuilles, clés, téléphones…). Les points d’arrêts doivent être solides pour ne pas mettre les coins de poche à l’épreuve.

À l’intérieur, toujours, il est nécessaire de mettre un point d’honneur sur la jointure arrière et la couture du long de la jambe. Les autres détails à scruter concernent les ourlets, la braguette et les rivets. C’est des points de finition autant importants que les autres.

L’ourlet devrait être classique même s’il est fait à la main. Ceux avec point de chaînette en vogue, actuellement, sont esthétiques, mais leur résistance laisse parfois à désirer.

Quant aux rivets, en plus de ceux présents à l’extérieur du jean, il est bien d’en avoir sur les poches arrière. Ils peuvent être personnalisés par les fabricants.

Faites attention à la taille du pantalon

Le jean idéal, en matière de fashion masculine, ne doit pas être trop grand. Il doit idéalement serrer aussi bien les cuisses que la taille. Il ne doit pas se fermer trop facilement au niveau du dernier bouton.

Sa ceinture doit plutôt donner l’impression d’être leste derrière. Pour mieux vérifier la taille du jean, deux points essentiels doivent retenir votre attention. Le tombé sur vos jambes d’une part et l’ouverture de jambe d’autre part.

L’ouverture de jambe doit correspondre à votre morphologie en général, et à votre mollet en particulier. Pour un jean idéal, l’ouverture de jambe doit suivre le mollet sans trop le mouler. Si vous avez une morphologie dite classique, cette ouverture devrait se situer entre 17 et 20 cm.

En ce qui concerne le tombé sur jambe, il permet de vous assurer que le jean ne remontera pas exagérément sur vos chevilles une fois assis. Évidemment, avoir en magasin un jean qui est à la longueur nette de votre jambe, est une exception.

C’est pour cette raison que les retouches d’ourlets sont nécessaires. Mais vu que le jean n’est pas fluide, il est indiqué de le faire une ou deux cassures au-dessus de la chaussure. En roulottant le pantalon, les saisons doivent également être prises en compte.

Maîtrisez votre morphologie pour choisir le jean idéal

Lorsqu’on souhaite choisir le jean idéal, il est indispensable de maîtriser votre morphologie. Cela permet de choisir la coupe qui va avec les spécificités de votre morphologie. Lorsqu’on est de grande taille, le jean masculin d’un trapu ne fera jamais l’affaire.

Ainsi, si vous êtes large, mais de petite corpulence, préférez les jeans semi-slim pour vous affiner. Pour les petits et fins, les jeans slims sont l’option idéale pour leur donner un air plus grand.

Si vous êtes un homme de taille standard, ou grands et fins, toutes les coupes vous iront parfaitement. Les coupes Bootcut quant à elles sont réservées aux hommes grands et larges.

Optez pour la bonne coupe et la bonne couleur

Le choix des coupes

Avec les innovations de l’industrie du vestimentaire, les coupes de jean sont de plus en plus nombreuses. Choisir le jean idéal, c’est choisir celui qui va avec vos chaussures et votre feeling global.

Dans les magasins, on trouve les coupes :

  • Droites, qui sont les classiques. C’est celui qui va droitement de la taille à la cheville. Il n’est pas large, encore moins serré ;
  • Slims ou skinny qui sont très en vogue ces derniers temps. Ils sont essentiellement très serrés aussi bien aux cuisses, aux fessiers, qu’aux mollets ;
  • Bootcut, c’est-à-dire coupés. Ils se distinguent par leur ouverture plus grande au niveau de la cheville et se portent avec des bottes ;
  • Semi-slim, plus serrés que les coupes droites. Moins étroit que le skinny pur, ce type de jean laisse respirer le mollet et affine les jambes.

Les couleurs

Relativement à la couleur, il peut parfois paraître difficile de l’évaluer. Mais avec plus de tact, on parvient à détecter si oui ou non la teinture du jean est bonne. Il suffit de vérifier que ses reflets sont beaux, que ses nuances s’approchent de la turquoise.

La couleur devrait être profondément intense et nuancée. Entre la matière utilisée et la lumière, un jeu parfait doit exister pour donner des reflets quasiment métalliques.

S’il s’agit d’un jean au délavage artificiel, il faudra rester vigilant sur plusieurs éléments. Si le délavage est trop net, trop artificiel ou trop régulier, vous observerez que la toile a subi quelques dommages dans cette opération.

Pire encore si le délavage s’est fait par brossage, par sablage ou avec des produits chimiques. Ce sont des techniques de coloration de jean particulièrement toxiques qui impactent sur la matière de la toile. La santé de l’utilisateur n’est pas épargnée non plus.

Commentaires