StyleConsommer en vrac : comment s'y mettre ?

Consommer en vrac : comment s’y mettre ?

La consommation au détail des produits du quotidien est de plus en plus en vogue ces dernières années. Dans le sillage d’une consommation plus responsable, le vrac se fait une place de choix dans le cœur des consommateurs d’aujourd’hui. Et pour cause, cette démarche propose de nombreux avantages, même si elles demandent aussi quelques adaptations.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la consommation en vrac ?

Consommer au détail propose de multiples avantages, notamment en matière de consommation responsable. C’est ce qui explique d’ailleurs que le principe se soit d’abord démocratisé dans les magasins bios.

Le premier avantage du détail, c’est la réduction du gaspillage. Comme les proportions ne sont plus conditionnées, on achète uniquement les quantités souhaitées. Pour faire un gâteau, par exemple, plus besoin de prendre une poche d’un kilo de sucre qui dormira au fond du placard. Prenez la quantité voulue de sucre en vrac et repartez seulement avec ce dont vous avez besoin.

Le deuxième avantage du détail, c’est qu’il permet de découvrir plus facilement de nouveaux aliments et des nouvelles saveurs. Là où les grandes quantités présentes dans les produits conditionnés freinent les consommateurs à essayer de nouvelles choses, les produits aux détails permettent de goûter n’importe quel aliment en petite quantité… et pourquoi pas d’y revenir si cela vous plait.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la consommation en vrac ?
Source : pexels / polina tankilevitch

Enfin, le détail réduit considérablement les emballages. Qui dit moins de packaging dit des tonnes de plastiques économisés, qui aident à rendre notre consommation plus responsable. La plupart des magasins qui proposent des produits en vrac vous proposent de ramener vos propres contenants. Enfin, l’absence d’emballage veut aussi dire l’absence de marketing superficiel et parfois à la limite du mensonge présent sur les emballages.

Les deux points sur lesquels il faut être prudent quand on consomme au détail sont les suivants : l’hygiène et la pesée des aliments. L’hygiène, parce que les aliments non emballés peuvent être manipulés par le personnel et les clients. À vous de surveiller l’état du magasin et du contenant avant de vous servir. Pour la pesée des aliments, vérifier que le contenant ne soit pas trop lourd. Il se peut que vous deviez payer plus cher votre contenant (qui vous appartient déjà) que les produits achetés à l’intérieur. Pour éviter ces problèmes, il est tout à fait possible de commander du vrac en ligne et d’être servi au gramme près, avec des aliments stockés en dehors des magasins libres d’accès.

Quels aliments acheter en vrac ?

Les produits en vrac les plus répandus sont évidemment les fruits et légumes, le pain, ou encore les produits à la découpe comme la viande et le fromage. C’est l’activité « historique » du vrac, celle qui est incrustée dans nos mœurs depuis quelques générations maintenant.

Viennent ensuite les aliments secs, comme les noix ou les amandes en vrac, les céréales ou encore les fruits séchés. On les retrouve dans tous les magasins bios et les épiceries spécialisées. On retrouve aussi quelques produits transformés comme des biscuits ou des pépites de chocolat en vrac. Les produits au détail prônent généralement le travail des producteurs de la région et proposent au client de manger local pour des prix tout à fait raisonnables.

Enfin, les produits cosmétiques et d’entretiens sont de plus en plus disponibles dans les différents magasins spécialisés dans le détail. On retrouve des crèmes ou encore de la lessive un peu partout depuis quelques mois.

Nos conseils pour commencer le vrac

Une fois vos produits achetés, il existe quelques règles à respecter pour être sûr de bien conserver ses aliments au détail. Choisissez bien vos contenants en fonction de la taille et du poids. Étiquetez-les pour facilement vous y retrouver. Pensez à bien les nettoyer entre chaque utilisation et à ne pas les remplir à nouveau sans les entretenir, même s’ils ne sont pas complètement vides. Évitez les parasites susceptibles de détériorer les aliments dans votre espace de conservation.

Respectez ensuite bien la durée de conservation préconisée pour chaque aliment. Même si cette dernière n’est plus spécifiée directement sur le produit, vous pouvez facilement retrouver ces informations sur internet ou auprès des professionnels.

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici