Qu’est-ce qu’un Gumbo ce plat typiquement d’Amérique ?

Parmi les plats américains les plus célèbres, le Gumbo de la Louisiane occupe une place particulière. Cet article vous présente ce plat qui séduit dans les quatre coins du globe.

Qu’est-ce qu’un Gumbo ?

Second légume le plus cultivé en Afrique de l’Ouest juste après la tomate, le Gumbo ou gombo est un légume originaire d’Afrique. La texture collante de ce dernier est utilisée traditionnellement en Afrique comme liant dans les soupes.

Il aurait été introduit en Louisiane par les colons français au début du XVIIIe siècle, mais bien avant ça les esclaves noirs l’ont apporté au Brésil lors de la traite négrière. Il est largement consommé dans les quatre coins du globe notamment en Thaïlande, en Afrique, au Brésil, en Inde dans les pays arabes et dans les pays méditerranéens. Ses jeunes pousses ainsi que ses feuilles font partir des recettes traditionnelles africaines, mais en Turquie ses graines rôties sont un aliment qui remplace le café. Aux États-Unis précisément dans la Louisiane, il est un ingrédient primordial dans la cuisine cajun.

Le mot Américain Gumbo a été emprunté à un dialecte africain « ketmie-gombo », il aurait apparu en langue française en 1764. Il est également appelé Okra dans les dialectes des pays anglophones d’Afrique.

Quel est le goût du Gumbo ?

Comme les légumes qui contiennent tant de vitamines que d’antioxydants, le Gumbo ne déroge pas à cette vertu. De couleur verdâtre, il est très riche en antioxydants et en fibres alimentaires qui sont nécessaires au maintien de la santé de l’organisme et à sa protection contre les radicaux libres. Les propriétés de ce dernier font qu’il constitue un remède naturel pour beaucoup de maladies. Par exemple, il renferme la lutéine, le bêta-carotène, la zéaxanthine et la quercétine qui sont de puissant antioxydant. De même, il participe à la réduction du taux de sucre dans le sang et se classe parmi les rares aliments diététiques bénéfiques à la régulation du taux de cholestérol. De plus, il contient plusieurs vitamines essentielles à l’organisme humain. Il contient les vitamines A, B2, B3, B6, B9, C et K et est également riche en eau. Les oligo-éléments et les minéraux indispensables à l’organisme comme le cuivre, le fer, le magnésium, le calcium, le potassium ainsi que le manganèse y sont également présents.

Les avantages de la consommation du gombo pour l’organisme sont indénombrables. D’une part, il constitue un puissant remède contre le cancer, la quercétine qu’il contient permet de neutraliser les radicaux libres. Les fibres du Gumbo éliminent les toxines du corps et facilitent le transit intestinal ce qui constitue une prévention contre le cancer du côlon et du rectum. D’autre part, des études ont prouvé qu’il constitue un traitement efficace contre le diabète. En effet, il inhibe une enzyme appelée alpha-glucosidase qui améliore la sensibilité à l’insuline et la forte dose de fibres réduire et stabilise le taux de glycémie. De même, il renforce le système immunitaire de l’Homme en y apportant de globules blancs supplémentaires. Les antioxydants polyphénols et flavonoïdes de ce dernier ainsi que la vitamine C qu’il contient lui permettent de jouer le rôle d’anti-inflammatoires et d’anti-vieillissement cellulaire. En plus de cela, les antioxydants favorisent l’accumulation du glycogène dans le foie, ce qui fournit plus d’énergie dans les cellules. Il intervient aussi dans le traitement de l’eczéma et du psoriasis en ralentissant le processus de vieillissement cutané.

Comment faire un Gumbo ?

Si vous voulez préparer le Gumbo typiquement américain, vous pourrez trouver tous les produits américains en ligne que vous voulez sur My American Market, par exemple. Pour 6 personnes, il vous faut les ingrédients suivants :

  • 50 g de farine
  • 2 saucisses de Montbéliard (330 g)
  • 4 blancs de poulet (600 g)
  • 1 poivron vert, 1 brin de céleri, 1 gros oignon blanc et 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe de mélange d’épices cajun (ou 1 cuillère à soupe de paprika + 1 pincée de poivre +1 cuillère à café d’ail en poudre +1 cuillère à café de piment de Cayenne en poudre)
  • 1 pincée de sel
  • 1 litre d’eau
  • 1 tasse (250 ml) d’huile végétale
  • 250 g de riz blanc long graine

Pour commencer, préparez un roux brun avec de l’huile. Mettez l’huile dans une casserole et ajoutée de la farine et mélangez. Vous constaterez que la farine change de couleur au fur à mesure que vous mélangez, elle deviendra blonde, ensuite couleur beurre d’arachide, et plus foncée, rougeâtre puis enfin brune. Une fois la couleur souhaitée obtenue, retirez la casserole du feu puis laissez-le refroidir de moitié. Ensuite, ajouter le roux au bouillon et mélanger le tout avec un fouet.

Faites chauffer une poêle et mettez-y les saucisses de Montbéliard coupé en rondelles auparavant. L’idée est de griller ces derniers environ 3 minutes de chaque côté. Une fois que vous obtiendrez le résultat escompté, enlevez-les de la poêle et faites la même procédure pour les dés de poulet 3 à 5 min.

Après ceci place aux épices, épluchez et ciselez l’oignon, lavez et coupez le brin de céleri en dés, pelez d’ail et coupez la gousse d’ail en dés puis fendez les poivrons en deux tout en ôtant le pédoncule.

Après cette étape, réchauffer le roux dans une cocotte en fonte puis mouillez-le avec le litre d’eau et mélangez constamment jusqu’à ébullition. Dès qu’il sera prêt, ajoutez toutes les épices ainsi que les légumes, les dés de poulet, les saucisses et laissez le mélange cuire 45 minutes à feu doux et à couvert. Pendant ce temps, préparer le riz de l’autre côté. Dès que le tout prêt votre Gumbo américain pourra être servi.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici