Lifestyle et Bien êtreVivre en Suisse : quel loyer pour votre logement ?

Vivre en Suisse : quel loyer pour votre logement ?

Que ce soit pour un salaire plus élevé ou pour changer son quotidien, vivre en Suisse est l’expérience que vous ne souhaitez pas rater. Maintenant ou jamais, vous vous renseignez pour partir et vous y installer. Une question cependant se pose (et à raison) : à quel prix ?

Un loyer suisse : combien cela coûte ?

Les logements en Suisse ne sont évidemment pas au même coût qu’un logement en France. En effet, le coût de la vie suissesse est bien plus élevé qu’ici, pour une moyenne de 62 % plus chère. Néanmoins, nuançons les termes ! En Suisse, le salaire aussi est bien plus élevé, de quoi rééquilibrer fortement la balance et remettre les pendules à l’heure. Alors concrètement, qu’est-ce que ça donne ?

Un loyer ne doit, dans tous les cas, pas dépasser ⅓ du revenu brut, afin de maintenir un budget équilibré. Les différences entre un loyer Suisse d’un logement en campagne et un loyer suisse d’un logement en ville peuvent faire doubler les prix. On peut ainsi noter une moyenne de CHF 1’322 (soit 1340 euros environ) faite par l’office fédéral de la statistique en 2016, et cela, pour toute taille de logement confondue.

Un loyer suisse : combien cela coûte ?
Source : shutterstock.com

Quel budget faut-il pour vivre en Suisse ?

Au vu de la différence du coût de la vie entre la Suisse et la France, il est possible qu’il faille économiser un peu avant de se lancer complètement dans la location ou l’achat d’un logement. Comme vous pouvez le constater, on part d’un loyer presque doublé du prix d’un loyer moyen en France (685 euros), c’est pourquoi votre budget doit équivaloir à cette hausse multipliée par 2, voire par 3, comme prévention des mois d’aménagement. 

A lire :  Comment améliorer votre métabolisme avec un régime hyperprotéiné ?

Par contre, dès lors que vous aurez trouvé un travail là-bas, l’équilibre revenu / loyer se redessinera naturellement puisque le salaire est également beaucoup plus élevé en Suisse. Vous serez alors complètement installé. 

Quelles sont les villes les plus chères ?

En Suisse, les habitations en ville valent (tout naturellement) plus chères que celles en campagne.

En première position, et pour dire, elle représente aussi la troisième ville la plus chère du monde en 2022, nous retrouvons Genève. Avec une moyenne de 2’680 francs suisse (soit 2 714 euros environ) l’appartement de 3,5 pièces, Genève est aussi la ville dans laquelle le coût de la vie quotidienne est le plus cher. Les emplois qu’on peut y trouver rentabilisent le loyer, mais il faut s’attendre à un équivalent d’un coût mensuel au centre de Paris. 

 On retrouve parmi elles : 

  • Zurich : Non loin de Genève, on comptabilise CHF 2’340 (environ) pour un appartement 2 pièces. 
  • Zoug : la plus petite ville et pourtant l’une des plus chères. CHF 2’470 pour un appartement 4 pièces. 
  • Genève : CHF 2’680 (2 714 euros approximativement) pour un appartement. 

Encore un peu derrière, Schwyz, Lausanne ou encore Bâle restent dans les mêmes approximatifs de loyer. 

Si ces cantons sont plus chers, c’est qu’ils sont plus attractifs, mais surtout parce qu’ils sont à proximité d’emplois eux-mêmes bien rémunérés. Vous voyez encore une fois la balance se dessiner. 

Quelles sont les villes les plus chères ?
Source : shutterstock.com

Et les moins chères ?

Vous souhaitez vraiment habiter en ville ? Ou bien cela ne vous dérange-t-il peut-être pas d’en être à proximité ?

Très bien, alors voyons voir quelles sont ces villes rentables aux habitations à loyer modéré, de quoi même aménager un petit jardin d’extérieur tout simplement, car vous en aurez les moyens. Parmi les communes les moins onéreuses de Suisse, nous retrouvons : 

  • Berne : CHF 1100 (environ 1 114 euros) en appartement et pouvant aller jusqu’à CHF 1700 (environ 1 722 euros) pour une maison familiale. 
  • Uri : CHF 1’450 (environ) en appartement 3,5 pièces. 
  • Glaris : CHF 1’500 (environ) en appartement 3 pièces. 
  • Appenzell Rhodes-Intérieures : CHF 1’700 (environ) en appartement 3 pièces. 
A lire :  Badoo le site de rencontre – Tout savoir sur Badoo !

Par contre, si les communes aux alentours des grandes ne vous dérangent pas, certaines vous permettent un accès direct de moins de 30 minutes jusqu’au centre. On les appelle les communes « pendulaires », pour les allers et retours journaliers effectués en transport. Par exemple, vivre à côté de Zurich pour des prix plus abordables, c’est pouvoir s’installer à Rorbas, Horgen ou encore Frauenfeld. CHF 1’880 () le 3,5 pièces, tout en rentrant déjà davantage dans le budget, on peut appeler ça un bon compromis. Mais il faudra compter l’essence dans le budget… 

Commentaires