Aménagement d’un logement accessible pour les personnes âgées

Lifestyle et Bien êtreAménagement d'un logement accessible pour les personnes âgées

On le constate tous aujourd’hui, les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses. Il est donc devenu indispensable de réfléchir à des solutions pour rendre les logements plus accessibles et plus pratiques, afin que les personnes âgées puissent conserver leur autonomie et leur indépendance le plus longtemps possible.

L’importance de l’accessibilité du logement

Un logement accessible c’est augmenter la qualité de vie et le quotidien des personnes âgées. Rendre un logement plus accessible c’est également limiter les risques d’accidents domestiques, faciliter les déplacements des habitants (et donc leur autonomie) mais aussi leur confort dans la vie de tous les jours.

Les personnes âgées qui restent à leur domicile sont plus facilement exposées aux accidents domestiques tels que les chutes, les risques de brûlures, les intoxications aux gaz ou à la fumée. Aménager un logement c’est donc également éliminer les obstacles, installer des équipements de sécurité, des technologies qui vont limiter les risques de chutes ou encore apporter un éclairage plus lumineux.

D’autre part, gagner de l’âge peut avoir de lourdes conséquences sur la mobilité et l’indépendance des personnes âgées. En effet, au fil des années, on constate généralement une perte de motricité, une perte d’équilibre plus fréquente mais aussi des muscles moins toniques qui peuvent rendre chaque déplacement plus dangereux et difficiles.

A lire :  Quels sont les risques associés à une exposition excessive au soleil lors du bronzage ?

Favoriser la mobilité dans l’habitat de manière générale

De nombreux logements ne sont pas de plain pied, une spécificité qui n’a pas grande importance au cours de la vie mais qui peut devenir plus compliquée avec le poids des années.

Améliorer les déplacements verticaux : monte-escaliers et alternatives

Plusieurs options sont disponibles sur le marché afin de faciliter les déplacements verticaux. On retrouve ainsi notamment :

  • L’installation d’un fauteuil monte escalier, pour permettre aux personnes âgées de monter et descendre les escaliers en toute sécurité,
  • Favoriser l’installation d’une chambre et d’une salle d’eau au rez-de-chaussée afin d’éviter l’utilisation quotidienne des escaliers,
  • L’installation d’un ascenseur intérieur, si le logement le permet.

Les aménagements pour les déplacements horizontaux

On n’y pense pas nécessairement au premier abord, pourtant les déplacements horizontaux ne sont pas toujours optimisés pour les personnes âgées. On peut donc réfléchir à certaines solutions comme :

  • L’élargissement des portes pour faciliter le passage d’un fauteuil roulant, d’un déambulateur, de béquilles,
  • L’aménagement de l’espace pour éviter les obstacles et faciliter les déplacements,
  • Le réhaussement des prises électriques pour éviter de se baisser trop souvent.

L’accessibilité de la salle de bain

La salle de bain est l’une des pièces où l’on recense le plus de chutes notamment pour les personnes âgées. En effet, 46 % des chutes ont lieu dans cette pièce d’eau. Elle doit donc figurer parmi les pièces à venir sécuriser dans un premier temps pour rendre un logement plus accessible aux personnes âgées.

Parmi les solutions qui peuvent être apportées pour prévenir les accidents dans la salle de bain, on peut citer :

  • L’installation d’un revêtement antidérapant dans la salle de bains pour réduire le risque de chute,
  • L’installation de barres d’appui pour faciliter les déplacements et les transferts,
  • L’installation d’une baignoire à porte ou d’une douche sécurisée pour faciliter l’accès et la sortie du bain,
  • L’adaptation de la hauteur des équipements (lavabo, toilettes, etc.).
A lire :  Veet Men : l’épilation rapide et facile pour les Hommes

Baignoire à porte et douche sécurisée

La baignoire à porte et la douche sécurisée viennent s’adapter aux besoin des personnes âgées en matière d’accessibilité, en évitant par exemple de lever la jambe ou en limitant les risques de chutes et de glissades accidentelles. L’entrée et la sortie du bain sera simplifiée et donc moins fatigante pour les habitants.

Éléments antidérapants et barres d’appui

Source : Shutterstock – Par Hananeko_Studio

L’un des plus gros risques dans une salle de bain pour une personne âgée c’est bien entendu le risque de se blesser en glissant sur une flaque d’eau. Installer des éléments antidérapants et des barres d’appui est donc indispensable pour aménager un logement accessible aux personnes âgées.

Les technologies et équipements disponibles pour améliorer l’autonomie

La technologie et la domotique peuvent faciliter le quotidien des personnes âgées. Elles permettent notamment d’automatiser certaines tâches afin de décharger les personnes âgées et améliorer ainsi la sécurité et le confort de nos aînés.

La domotique au service des seniors

La domotique peut apporter de nombreux avantages aux personnes âgées, tels que :

  • La gestion automatique de l’éclairage et du chauffage,
  • La détection de présence et l’alerte en cas de chute ou d’anomalie,
  • La commande à distance des équipements (volets roulants, portail, etc.).

Les meubles ergonomiques et les aides techniques

Les meubles ergonomiques et les aides techniques peuvent également faciliter le quotidien des personnes âgées et leur permettre de maintenir leur autonomie. Parmi les équipements disponibles, on peut ainsi citer :

  • Les fauteuils releveurs, qui facilitent le passage de la position assise à la position debout,
  • Les lits médicalisés, qui permettent de régler la hauteur et l’inclinaison du lit,
  • Les déambulateurs et les cannes, qui facilitent les déplacements.

A lire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici