Lifestyle et Bien êtreSexualitéGarde partagée : que faire quand vos enfants ne sont pas là...

Garde partagée : que faire quand vos enfants ne sont pas là ?

Ça y est, c’est officiel, vous allez vous retrouver seul(e) cette semaine. Vos enfants que vous chérissez tant vont quitter le cocon familial pour passer la semaine chez leur autre parent. Cela peut vous inquiéter, vous avez sûrement peur qu’ils vous manquent. Mais, voyez plutôt le bon côté : vous avez à présent du temps pour vous, et vous pouvez donc en profiter pour faire tout ce que vous n’osiez pas faire en leur présence. Si vous manquez d’idées, pas d’inquiétude ! Nous avons des suggestions pour vous.

Comment gérer l’absence de vos enfants durant la garde alternée ?

Pour réussir à profiter de l’absence de vos enfants, et donc faire tout ce que vous ne faites pas en leur présence, il faut tout d’abord que vous arriviez à vous en réjouir. Ne culpabilisez pas, vous pouvez tout à fait être soulagé de ce temps avec vous-même ou avec votre nouveau compagnon. Cela ne vous empêche pas d’attendre avec impatience le retour de vos bouts de chou.

Qui dit garde alternée, dit présence d’enfants dans la maison une semaine sur deux. Vous pouvez donc créer une routine et une vie cadrée une semaine sur deux, pour leur donner un rythme de vie, puis vous prévoir une semaine plus tranquille en leur absence. À l’inverse, pourquoi ne pas planifier de nombreuses activités la semaine où vous n’êtes pas de garde ? En plus de profiter de leur absence, vous n’aurez, de ce fait, pas le temps de la sentir.

Bien sûr, ce rythme de vie “sans enfants” ne signifie pas que vous n’êtes plus parent. Consacrez toujours un temps dans votre journée ou votre soirée pour contacter vos enfants et prendre de leurs nouvelles, ils seront plus que ravis. Cela vous permet d’avoir ce moment privilégié de discussion avec eux pour en savoir plus sur leur journée, sans avoir les tâches à côté comme le ménage ou encore les repas. Qui dit mieux ?

Que faire en leur absence ?

Maintenant que vous arrivez davantage à relativiser l’absence de vos enfants, et que vous pouvez prévoir des activités à faire en leur absence, il vous faut trouver des idées qui vous inspirent.

Si vous avez toujours voulu tester de nouvelles pratiques sexuelles comme le BDSM en privé avec votre nouvelle compagne ou votre nouveau compagnon, pourquoi ne pas vous lancer et voir si c’est quelque chose que vous aimez ? Si ce genre de pratique n’est pas pour vous, vous pouvez également vous tourner vers des activités plus tranquilles, comme débuter un nouveau sport ou une activité culturelle.

Voici quelques idées d’activité à faire chez vous :

  • Faire une soirée film plus “mature” (policiers, thrillers, films d’horreur) seul(e) ou accompagné de votre compagnon ou de quelques amis
  • Organiser des apéros et des soirées jeux de société, même en semaine
  • Consacrer une partie de vos soirées à une activité comme le dessin ou la lecture
  • Cuisiner des plats que vos enfants n’apprécient pas particulièrement, mais que vous adorez

Être sans enfants permet également de sortir sans avoir besoin de payer une baby-sitter ! Pourquoi ne pas en profiter pour partir en vadrouille ? Voici à présent des idées d’activité à faire en dehors de chez vous :

  • Se faire un restaurant en tête-à-tête avec votre cher et tendre, ou avec des amis
  • Aller boire un verre au bar, et pourquoi ne pas prolonger la soirée ?
  • Pratiquer une activité sportive plus ou moins intense (natation, yoga, boxe… selon vos goûts !)
  • Se rendre chez des amis
  • Aller au cinéma
  • Se rendre à des concerts et autres événements culturels qui ont lieu en soirée, comme des spectacles

Le choix est infini, et le plus intéressant est que vous pouvez faire ce que vous voulez en soirée, sans avoir à vous inquiéter des devoirs ou de l’heure du coucher de vos enfants qui vont à l’école le lendemain.

Autre atout majeur de la garde partagée, vous allez pouvoir dormir le week-end ! Pas de doute, cela ne présente pas que des inconvénients. À part le fait que vos enfants vous manquent, ce qui est tout à fait normal, cela vous octroie une véritable liberté dont vous devez profiter le plus possible. Avec toutes les activités que nous vous avons citées, vous devriez pouvoir trouver chaussure à votre pied. N’est-il pas plaisant de pouvoir revivre cette vie sans enfants, ne serait-ce que le temps de quelques jours ? Autorisez-vous cette liberté et affranchissez-vous de la culpabilité, vos enfants sont entre de bonnes mains.

Commentaires