Pourquoi continuer à envoyer des cartes de vœux traditionnelles ?

Lifestyle et Bien êtrePourquoi continuer à envoyer des cartes de vœux traditionnelles ?

À l’ère de la visioconférence et de la messagerie instantanée, on pourrait se dire que l’envoi de cartes de vœux traditionnelles est une pratique que l’on a abandonnée avec le temps. Détrompez-vous, elles sont toujours là ! Envoyer des cartes de vœux durant les fêtes de fin d’année reste en effet une tradition populaire. Ces dernières années, elles regagnent même en popularité.

Comprendre la tradition des cartes de vœux

La tradition des cartes de vœux est apparue en Angleterre durant le XIXe siècle. Elle découle historiquement de deux événements majeurs, à savoir l’invention du timbre-poste et de la lithographie. Avant 1840, la taxe d’affranchissement était effectivement à la charge du destinataire. Le coût de transport restait donc impayé, si la lettre était refusée par ce dernier. Grâce au timbre-poste, le problème était définitivement réglé.

Avec la lithographie, les services postaux ont ensuite pu reproduire de jolis dessins sur des cartes incluant d’emblée le coût du transport. Très appréciées durant les fêtes de Noël, ces cartes postales ont rapidement donné naissance à la « Christmas Card ». Ces cartes de Noël étaient traditionnellement envoyées dès début décembre pour arriver à destination avant la fin de l’année. Vu leur énorme succès, elles n’ont pas tardé à s’exporter outre-Manche. Durant la période de Noël aux États-Unis, la carte de vœux reste par exemple incontournable, même de nos jours.

Pour ce qui est de la France, la tradition à cette époque-là consistait plutôt à visiter les proches en janvier pour leur souhaiter une bonne année et leur donner les étrennes (présents du Nouvel An). Une belle carte de vœux paraissait alors intéressante pour remplacer cette coutume de manière très simple et originale. Finalement, la Christmas Card est devenue la carte de vœux, en couvrant aussi les souhaits pour la nouvelle année.

A lire :  Le pyjama pour homme : Un vrai révélateur de style

Quelques idées de cartes de vœux originales

Pour créer une carte de vœux originale, il faut tenir compte de la personnalité du destinataire et du type de relation que vous entretenez avec lui. Vous pourrez ainsi personnaliser le fond et la forme de vos vœux. La carte sera alors un moyen de matérialiser ce que vous souhaitez à la personne. Pour une idée de carte traditionnelle mais originale, vous pouvez faire confiance à des sites en ligne spécialisés comme sur https://www.fizzer.com/fr/meilleurs-voeux/.

Le destinataire est un jeune de la génération Z ? Optez pour une carte de vœux vidéo pour le surprendre. La formule consiste à enregistrer un message vidéo, un diaporama ou un montage graphique sur fond festif. Une fois satisfait, il ne vous reste plus qu’à envoyer une carte papier avec un QR code menant à votre création.

La carte de vœux vidéo pourrait aussi plaire aux personnes nostalgiques et même aux parents peu familiers avec les nouvelles technologies. Cette fois-ci, l’idée est de leur montrer qu’on peut concilier tradition et modernité.

Les personnes hyperconnectées seront, en revanche, plus sensibles à l’effet vintage des cartes de vœux papier. Misez sur un contenu humoristique pour les inciter à ralentir et à se déconnecter.

Envoyer des cartes papier pour réduire son empreinte carbone

Source : Shutterstock – Par PeopleImages.com – Yuri A

L’envoi d’un e-mail consomme 25 Wh d’énergie et émet environ 20 grammes de CO2 par mégaoctets, selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). L’empreinte carbone tend logiquement à augmenter avec le volume du message, mais aussi avec la durée de conservation du courriel. En effet, l’espace de stockage alloué implique nécessairement l’alimentation et le refroidissement de serveurs dédiés.

A lire :  Les montres pour homme les plus stylées de cet été

L’impact écologique d’un e-mail peut sembler anodin par rapport à la consommation d’énergie des décorations de fin d’année. Cela dit, il peut significativement s’accroitre avec le volume des fichiers, le nombre de destinataires, les sauvegardes… Un courriel parcourt par ailleurs des milliers de kilomètres de câble et une multitude de serveurs énergivores avant d’arriver à son destinataire.

À l’inverse, la carte de vœux traditionnelle consomme surtout de l’énergie lors de sa création. La consommation énergétique est néanmoins négligeable en raison de la répartition des dépenses avec toutes les autres cartes produites.

Les créateurs de cartes de vœux privilégient aussi les supports papier et les procédés écoresponsables. Vous avez donc l’occasion de réduire davantage votre empreinte carbone avec des cartes de vœux certifiées écologiques.

A lire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici