Bistro Volnay, un bistrot à deux pas de la place Vendôme

Sur les conseils d’un camarade gastronome du coin, réservation est prise un vendredi soir au Bistro Volnay situé rue Volney à deux pas de la place Vendôme et de la place de l’Opéra. Autant dire que le quartier est davantage habitué aux restaurants chics et hyper touristiques qu’aux bistrots néoclassiques. Ce restaurant installé dans un ancien bar des années 30 est de ceux qui ont participé à la mode bistronomique à Paris de ces dernières années.

Premières impressions :

Le Bistro Volnay fait toute de suite bonne impression. La rue est calme, le cadre est cosy, la décoration est soignée et l’accueil est attentionné. Petit point noir, la luminosité. Il fait très sombre et on peine à voir son assiette (Ce qui explique aussi la médiocre qualité de mes photos …). Les tables sont rapprochées mais chacun est dans sa bulle. Nous étions d’autant plus à l’aise que nous étions entourés de jeunes touristes japonais très discrets.

A peine installés, nous nous sommes vus offrir du pain, du beurre Beillevaire et de délicieuses Rillettes d’oie. Des petites attentions que l’on adore et qui vous mettent tout de suite à l’aise et en appétit.

La Carte :

Bistrot oblige, la carte est réduite au strict minimum. Un menu unique à 38 € avec 6 choix d’entrées, de plats et de desserts. Quelques petits suppléments parsèment la carte au détour du foie gras et du plateau de fromages mais il n’y a pas d’abus. La consigne est bien respectée. A cela s’ajoutent quelques suggestions du jour que la charmante propriétaire des lieux nous décrit avec précision et envie. Au programme ce jour là, Saumon mi-cuit aux agrumes et sa tombée d’épinards et Parmentier d’agneau de lait des Pyrénées. Nous n’avons pu résister.

Coté vin, le Bourgogne est bien entendu à l’honneur. Ça tombe bien, c’est notre vin préféré. Les propositions sont nombreuses, variées et enthousiasmantes mais nous portons naturellement notre dévolu sur un Volnay… Les prix restent quant à eux relativement corrects.

Le Repas :

Du début à la fin, ce dîner a été parfait. Chacune de nos assiettes était préparé avec soin et les produits étaient frais. Bien sûr les techniques restent simples mais n’est ce pas le propre de ces bistrots ? De la simplicité, de la fraîcheur et à table !

Le plat manifestement phare du restaurant, la Tourte rustique de canard au foie gras, sauce rouennaise et salade mélangée, était une vraie réussite. Le genre de plat qui vous fait revenir dans un restaurant rien que pour revivre sa dégustation.

Une seule fausse note malgré tout, l’assaisonnement. Il y avait parfois trop de sel et pourtant je suis de ceux qui en abuse. J’ai l’impression que les chefs sont traumatisés par le fait de sortir un plat pas suffisamment assaisonné. Au final ça l’est toujours trop ! On retrouve ce phénomène dans bon nombre de restaurants même chez les plus grands comme chez Christian Constant dernièrement où j’ai eu la même réflexion.

Ce soir là, une fois n’est pas coutume, j’avais fait l’impasse sur le fromage pour passer directement aux desserts, après m’être littéralement gavé de Rillettes . Nous avions donc opté pour une Soupe de fraises et sa glace vanille et une Tarte aux pommes confites de « demoiselles Tatin » et sa crème épaisse. Notre choix a été judicieux car nous nous sommes régalés. La Soupe sentait la bonne Fraise et la Tarte était fondante.

Dernier plaisir, et non des moindres, avant notre départ, des Madeleines juste sorties du four pour accompagner notre café, Délicieuses … Nous nous sommes même permis d’en réclamer quelques unes en plus pour faire durer le plaisir…

Bilan :

Faut il y aller ? Vous n’avez pas d’excuse pour ne pas y aller.

Avec qui ? En amoureux c’est l’idéal.

Y retourner ? Absolument. A conseiller à la fin de toute séance de shopping dans le quartier.

La clientèle ? Très hétéroclite. Touristes japonais, couples, business men, tous forcément bien apprêtés.

C’est cher ? 38 € pour Entrée, Plat, Dessert avec des produits frais, un chef talentueux, un service impeccable et de petites attentions en début et fin de repas. la réponse est Non !

Et les toilettes sont propres ? Corrects.

Informations :

Bistro Volnay
8 Rue Volney, Paris 2ème
Métro : Opéra
Tél. : 01 42 61 06 65
www.bistrovolnay.fr

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *