Brillant, élégant, dans mille couleurs ou une seule. Sobre, simple, baroque et extravagant. La Thaïlande est un pays bouddhiste avec des temples pour tous les goûts. Aujourd’hui à Skyscanner nous vous présentons les 7 temples les plus rares de Thaïlande pour que vous puissiez commencer par celui que vous aimez le plus… Ou peut-être les avez-vous déjà tous vus ?

1. Le Sanctuaire de la Vérité (Pattaya)

Le Sanctuaire de la Vérité est, en plus du plus beau temple de la région de Pattaya, l’un des plus rares de Thaïlande. Situé sur le rivage de la mer qui forme le golfe de Thaïlande, ce lieu sacré est différent parce qu’il est entièrement construit en bois (à l’exception des fondations), et ses sculptures montrent des influences venues de divers coins d’Asie, comme la Chine ou l’Inde. L’ensemble architectural est couronné par une statue du prochain Bouddha, d’une hauteur de plus de 100 mètres. La visite du Sanctuaire de la Vérité peut être complétée par une promenade en bateau autour de Siam Bay et par l’assistance à des spectacles de danse folklorique qui sont organisés autour. Le Sanctuaire de la Vérité est l’un des temples les plus rares de Thaïlande, et aussi l’un des plus beaux !

2. Le Temple du Dragon (Nakom Patton)

Wat Samphranse est affectueusement connu comme le Temple du Dragon parce que la tour qui l’accompagne est scandaleusement embrassée par un dragon. 17 étages de tour avec ses 17 étages de dragon ! Il est impossible pour cette énorme créature mythologique de ne pas vous laisser sans voix et de trouver quelque chose de semblable ailleurs dans le monde. Vous trouverez le bouddhiste Wat Samphran dans la ville de Nakom Phatom, tout près de Bangkok (idéal pour une excursion d’une journée) et, comme dit Mundo Nómada, en dehors du circuit touristique habituel. Si vous voulez voir tous les rares temples de Thaïlande, le Temple du Dragon ne peut pas manquer !

3. Le temple des singes (Lopburi)

Si Lopburi est la ville des singes par excellence, le Prang Sam Yodbien pourrait être le temple de certains primates qui sonnent par là à leur aise. Traversez l’esplanade donnant accès à ces anciens bâtiments en pierre – une esplanade pleine de singes – et entrez dans des bâtiments dont les fenêtres ont dû être bloquées par des barreaux pour empêcher les singes de glisser à l’intérieur. Vous trouverez le Prang San Yod à quelques heures en train de Bangkok. Si vous cherchez les temples les plus rares de Thaïlande, vous ne pouvez pas les manquer ! Mais attention aux lunettes, aux clés et au sandwich !

4. Jardin des dinosaures de Bouddha (Chiang Sean)

Le site suivant est sans aucun doute l’un des temples ou sites religieux les plus rares que l’on puisse trouver en Thaïlande. Nous l’appelons “le jardin des dinosaures de Bouddha” parce que c’est une sorte de jardin plein d’arbres dans l’ombre duquel reposent des animaux artificiels placés sous forme d’hommage, de protection ou de compagnie à la divinité. Dans le jardin des bouddhas dinosaures, vous trouverez tout, de la girafe au tigre, ainsi que toutes sortes de mammifères et d’oiseaux. Quand on croit avoir tout vu, un dinosaure apparaît ! Cet endroit est plus local que le riz gluant à la mangue, pour le trouver, vous devrez vous rendre à Chiang Seany demander. Si vous le faites, ça vaut le coup, c’est l’un des temples les plus rares que vous verrez en Thaïlande !

5. Le Temple Blanc (Chiang Rai)

Le mythique temple blanc de Chiang Rai, Wat Rong Khun en thaïlandais, est une boîte à surprises très particulière. Il est rare pour sa blancheur, il n’y a pas de temple thaïlandais plus blanc que celui-ci ! C’est bizarre à cause de sa taille. Le temple lui-même est très, très petit : un petit étage carré à accès contrôlé car il n’y a pas beaucoup de place en même temps. Et il est rare pour ses sculptures et ses peintures murales. A l’extérieur, en plus de leurs reliefs et personnages ” hyper expressifs “, les mains qui sortent au début de la passerelle menant au temple attirent l’attention. Et à l’intérieur, des peintures de gens qu’on ne s’attendrait jamais à trouver dans un temple. Prenez votre temps pour visiter la petite salle car, si vous faites attention, sur ses murs vous pourrez découvrir Fredy Krueger, Doraimon, Batman, Neo, Michael Jacksony, The Angry Birds, entre autres ! Allez, le temple thaïlandais typique est bizarre, bizarre, bizarre, bizarre.

6. La Maison Noire (Chiang Rai)

Bien que la Casa Negra de Chiang Rai ne soit pas une enceinte religieuse, elle a toujours été associée par opposition au Temple blanc, et certains l’ont même appelée “le temple noir”. Ce complexe est cependant un musée.  Un musée très étrange rempli de meubles rares, de fourrures, d’artefacts et d’animaux en peluche. Nous ne voulons pas qu’il soit exclu de cette sélection parce que c’est encore un endroit rare et, à un moment donné, on l’a appelé un temple même si ce n’en était pas un. En plus, c’est à deux pas du temple blanc de Chiang Rai. Deux temples rares en Thaïlande pour un, vous ne pouvez pas en demander plus !

7. La tête entre les racines du Wat Mahathat (Ayutthaya)

Nous ne pouvons clore cette sélection de temples rares en Thaïlande sans mentionner la mystérieuse tête de Bouddha qui se trouve entre les racines du Wat Mahathat, l’une des enceintes les plus visitées d’Ayutthaya, capitale de l’ancien royaume du Siam entre le milieu du XIVe et le XVIIIe siècle, dont personne ne sait comment elle est arrivée là, mais qui est devenue l’une des traces religieuses les plus étranges et photographiées en Thaïlande. Une icône rare que vous ne pouvez pas manquer lorsque vous visitez le pays du sourire.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici